Accueil » Actualité » Apple va s’approvisionner en puces aux États-Unis dès 2024

Apple va s’approvisionner en puces aux États-Unis dès 2024

Certaines puces d’Apple seront fabriquées dans une usine aux États-Unis à partir de 2024. Apple commence ainsi à diversifier sa chaîne d’approvisionnement. Le fournisseur de semi-conducteurs TSMC est en train de construire une usine en Arizona.

D’ici deux ans, Apple va drastiquement réduire sa dépendance à l’Asie. La production de ses iPhone et autres produits ne dépendra alors plus entièrement des usines asiatiques. Même en ce moment, la production des iPhone 14 Pro et Pro Max est ralentie en Chine à cause des restrictions anti-Covid. C’est la raison pour laquelle Apple va commencer à s’approvisionner en puces aux États-Unis à partir de 2024.

Logo Apple
Logo Apple © Laurenz Heymann / Unsplash

Tim Cook a annoncé la nouvelle à des ingénieurs d’Apple et des salariés du commerce de détail lors de son récent voyage en Europe. Il a expliqué qu’Apple se fournira bientôt en puces directement sur le sol américain. Il envisage de s’approvisionner dans une usine en Arizona dès 2024. Tim Cook a également évoqué la possibilité de nouvelles usines en Europe afin d’approvisionner Apple qui développe son propre moteur de recherche pour concurrencer Google.

Apple pourrait aussi bientôt s’approvisionner en puces dans des usines européennes

Le PDG d’Apple a expliqué que : « nous avons déjà pris la décision d’acheter dans une usine en Arizona, et cette usine ouvre en 2024. Nous avons donc environ deux ans devant nous, peut-être un peu moins. Et en Europe, je suis sûr que nous nous approvisionnerons également en Europe à mesure que ces plans deviendront plus apparents ».

Apple priorise donc les États-Unis et plus spécifiquement l’Arizona pour son approvisionnement en puces. TMSC, le célèbre fabricant de semiconducteurs qui fournit des géants de la tech comme Apple, est en train de construire son usine en Arizona. Nous n’avons pas plus de détails sur les puces qu’Apple compte acheter aux États-Unis, mais on sait que TMSC est le fournisseur exclusif des processeurs Apple Silicon. Il fabrique donc notamment les puces M1 et M2. TSMC fournira également les prochaines puces M2 Pro et M2 Max qui équiperont les MacBook Pro M2 de 14 et 16 pouces attendus pour 2023.

D’ailleurs, TMSC avait d’abord annoncé la construction d’une usine de semiconducteurs en Arizona. Finalement, il prévoit déjà d’en construire une deuxième à cause de « la forte demande des clients ». Apple dépend actuellement des usines taïwanaises pour ses processeurs. Même si la majorité de l’assemblage des iPhone et autres appareils est réalisée sur le continent chinois, les pièces proviennent de différents pays, dont Taïwan. Comme Tim Cook l’a rappelé lors de la réunion, 60 % des puces du monde viennent de Taïwan.

Source : 9to5Mac