Accueil » Actualité » Apple vante l’autonomie de l’Apple Watch Ultra mais il y a un hic

Apple vante l’autonomie de l’Apple Watch Ultra mais il y a un hic

L’Apple Watch Ultra bénéficie de l’autonomie la plus élargie des montres à la pomme. Mais en lisant les petits caractères, on constate que les 36 heures promises seront loin d’être atteintes invariablement.

Image 1 : Apple vante l'autonomie de l'Apple Watch Ultra mais il y a un hic
Apple Watch Ultra – Crédit : Apple

Lors de sa keynote de rentrée, la firme de Cupertino est revenue longuement sur sa nouvelle montre axée sport : l’Apple Watch Ultra. Celle-ci se destine notamment aux plongeurs, marathoniens et autres athlètes de plein air soucieux de chapeauter leurs entraînement avec un produit robuste et précis.

La marque a notamment vanté son autonomie accrue par rapport aux autres modèles d’Apple Watch. En l’occurrence, l’Ultra peut se hisser jusqu’à 36 heures en « utilisation normale ». Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette promesse ?

Apple Watch Ultra : 36 heures oui mais sans GPS

Il suffit de descendre en bas de la page de présentation du produit pour découvrir l’utilisation correspondante : « 180 vérifications de l’heure, 180 notifications, 90 minutes d’utilisation d’apps et un entraînement de 60 minutes avec lecture de musique depuis l’Apple Watch en utilisant le Bluetooth, sur une durée de 36 heures ».

À lire > Les meilleures montres connectées : quelle smartwatch acheter en 2022 ?

Autre précision : « les 36 heures d’utilisation de l’Apple Watch Ultra (GPS + Cellular) incluent un total de 8 heures de connexion 4G LTE et 28 heures de connexion à un iPhone en Bluetooth ». L’autonomie annoncée n’inclut donc pas nécessairement l’utilisation active du GPS double fréquence haute précision, l’un des autres arguments forts d’Apple pour promouvoir sa nouvelle montre. La Pomme vante notamment sa précision impressionnante « sur la distance parcourue, le rythme et l’itinéraire en conditions d’entraînement et de compétition ».

Ne vous méprenez pas. L’Apple Watch Ultra est bel et bien la montre la plus endurante d’Apple. Mais avec le GPS en marche, une fonctionnalité très énergivore, son autonomie risque d’être bien moins élevée que les 36 heures annoncées. On restera ainsi bien loin de l’endurance maximale des meilleures montres GPS comme la Coros Vertix 2 (135 heures en suivi GPS) ou la Garmin Forerunner 55 (20 heures d’autonomie en suivi GPS). Des montres pour le sport qui ne possèdent toutefois pas la grande palette de fonctionnalités des Apple Watch.