Accueil » Actualité » « Arrêtez de me draguer, je suis timide » : Elon Musk se prend un gros vent sur Twitter

« Arrêtez de me draguer, je suis timide » : Elon Musk se prend un gros vent sur Twitter

Toujours très bavard sur Twitter, Elon Musk a tenté d’amadouer la parlementaire Alexandria Ocasio-Cortez, estimant que son tweet incendiaire lui était destiné. Sauf que celui-ci visait Mark Zuckerberg. De quoi rendre les internautes hilares.

Image 1 : "Arrêtez de me draguer, je suis timide" : Elon Musk se prend un gros vent sur Twitter
Elon Musk – Crédit : TED / YouTube

Le milliardaire est au centre de l’attention ces dernières semaines. Et pour cause, Elon Musk a racheté Twitter en investissant la coquette somme de 44 milliards de dollars. Une fois que le rachat sera conclu, il compte bel et bien apporter de gros changements au réseau social, promettant notamment de favoriser la liberté d’expression qu’il estime bridée. De quoi donner des sueurs froides aux cadres de Twitter.

À l’aune de cette actualité brûlante, Musk a semble-t-il cru qu’un tweet rédigé par la parlementaire démocrate Alexandria Ocasio-Cortez lui était adressé. Il est aussi possible qu’il ait simplement décidé de troller, sachant bien qu’il n’était pas visé.

L’élue se disait notamment « fatiguée de subir le stress collectif provoqué par une potentielle flambée des crimes haineux car un milliardaire ayant des soucis d’ego contrôle une gigantesque plateforme de communication et en fait n’importe quoi car Tucker Carlson et Peter Thiel l’ont invité à dîner et qu’il s’est senti spécial ».

Twitter : quand Elon Musk se fait rembarrer par Alexandria Ocasio-Cortez

Elon Musk a rapidement pointé le bout de son nez en postant une réponse cocasse : « Arrêtez de me draguer, je suis très timide ». Mais le milliardaire s’est heurté à un mur. « Je parlais de Zuckerberg mais ok », a répondu la parlementaire, provoquant un raz-de-marée de moqueries sur le réseau social, les internautes se délectant du râteau essuyé par le fondateur de Tesla.

À lire > En achetant Twitter, Elon Musk aurait le contrôle sur une immense base de données et d’opinions

Pour mémoire, Alexandria Ocasio-Cortez ne porte pas Zuckerberg dans son cœur. Elle avait notamment malmené le fondateur de Facebook en 2019 devant le Congrès en le questionnant sur le scandale Cambridge Analytica et l’implication de la plateforme dans la désinformation.

À noter qu’Ocasio-Cortez a supprimé son tweet dans la foulée avant de finalement poster une capture d’écran de l’échange. Et d’en profiter pour adresser un tacle appuyé à Elon Musk : « Comme je disais, des problèmes d’ego ». Un moyen de souligner que l’intervention de Musk illustrait à merveille le problème qu’elle soulevait dans son tweet initial.