Accueil » Actualité » Audi e-tron A9 : le vaisseau amiral électrique est attendu pour 2024

Audi e-tron A9 : le vaisseau amiral électrique est attendu pour 2024

Audi vise à se placer en tête du classement des voitures de luxe électriques avec un nouveau modèle phare développé par un groupe de travail interne appelé Artemis.

Décrite comme « une voiture électrique à haut rendement qui devrait être sur la route dès 2024 », l’Audi haut de gamme est une extension du projet Aicon présenté au salon automobile de Francfort en 2017.

Audi e-tron A9
Crédit : Audi

Le nouveau haut de gamme électrique devrait être un concurrent direct des futures Mercedes-Benz EQS et Jaguar XJ et disposer des dernières technologies en matière de transmission électrique, de batterie et de conduite autonome. Il disposera également de fonctions de connectivité 5G, notamment une utilisation étendue des fonctions « car-to-X », de la réalité augmentée et des mises à jour logicielles régulières.

Car Keys : Apple lance sa clé de voiture numérique

Le nouveau modèle porte le nom de code interne E6 et en est aux premiers stades de son développement. Les initiés suggèrent qu’il prendra la forme d’une berline sportive. Il est censé reproduire les dimensions extérieures de l’actuel A7, mais offrir l’espace intérieur du grand A8. Des sources au siège d’Audi à Ingolstadt en Allemagne suggèrent qu’il pourrait prendre le nom de A9 E-tron une fois en production.

Plusieurs autres modèles sont prévus

Comme Tesla, Mercedes va ajouter des fonctions autonomes à ses voitures via des mises à jour

Audi a déjà révélé son intention de lancer jusqu’à 20 modèles électriques purs et 10 modèles hybrides rechargeables dans le cadre d’un programme pour lequel elle a réservé jusqu’à 12 milliards d’euros sur les 37 milliards d’euros qu’elle prévoit de consacrer à la R&D d’ici à la fin 2024.

Le groupe de travail Artemis est au cœur des projets du nouveau président d’Audi, Markus Duesmann, qui souhaite voir le constructeur retrouver sa réputation de leader technique. Artemis fonctionnera main dans la main avec le département de développement habituel d’Audi ainsi qu’avec les ingénieurs et les experts en logiciels du groupe élargi afin de « créer rapidement et sans bureaucratie des technologies pour la conduite électrique et hautement automatisée ».

Aston Martin recrée la mythique DB5 de James Bond, bourrée de gadgets

Source : autocar.co.uk