Accueil » Actualité » Aston Martin recrée la mythique DB5 de James Bond, bourrée de gadgets

Aston Martin recrée la mythique DB5 de James Bond, bourrée de gadgets

Aston Martin a terminé son premier modèle DB5 Continuation, construit pour célébrer la longue relation de la marque britannique avec James Bond.

Première Aston Martin DB5 construite en plus de 50 ans, la DB5 Goldfinger Continuation a été créée en association avec le réalisateur de Bond EON productions. Seulement 25 voitures seront construites pour marquer la sortie de la 25ème sortie de Bond, No Time to Die, chacune d’entre elles présentant des versions répliquées des gadgets vus dans le film de 1964.

Aston Martin DB5
Crédit : Aston Martin

Parmi les gadgets présents sur la voiture, on retrouve des plaques d’immatriculation rotatives, un système de pulvérisation d’huile qui se déploie derrière les feux arrière, un écran de fumée, des « mitrailleuses » qui sortent du pare-chocs avant, un déflecteur arrière « pare-balles » qui se sort du coffre, ainsi que des béliers avant et arrière et des jantes qui crèvent d’autres pneus. Vous pourrez également miser sur un panneau de toit amovible pour le fameux siège éjectable de la DB5 originale, bien qu’il ne soit pas réellement capable de faire sortir les passagers de la voiture.

Car Keys : Apple lance sa clé de voiture numérique

À l’intérieur, la DB5 Goldfinger Continuation correspond exactement à la voiture vue au cinéma, avec un accoudoir qui dissimule la commande des gadgets, un écran radar simulé dans la console centrale, un plateau d’armes sous le siège. On pourra également retrouver un téléphone dans la porte du conducteur ainsi qu’un levier de vitesse rabattable.

Une voiture de grande qualité

Plus de 4 500 heures ont été consacrées à sa construction, chaque voiture reçoit des panneaux de carrosserie d’origine. Elles sont équipées d’un moteur six cylindres de 4,0 litres qui produit 290 ch. Elle est couplée à une transmission à cinq vitesses et l’essieu arrière est équipé d’un différentiel mécanique à glissement limité. Les voitures Continuation ne sont pas autorisées à circuler sur la route.

Comme Tesla, Mercedes va ajouter des fonctions autonomes à ses voitures via des mises à jour

La société doit s’assurer que la voiture ne fera de mal à personne. « Nous avons dû faire que cela fonctionne dans les limites de la santé et de la sécurité », a déclaré Paul Spires, directeur d’Aston Martin.

Les 25 voitures Goldfinger, dont le prix s’élève à 3,3 millions de livres sterling TVA comprise, auraient été vendues. Les livraisons aux clients se poursuivront jusqu’au second semestre 2020.

Tesla bannit les acheteurs qui retournent leur voiture s’ils sont de mauvaise foi

Source : autocar.co.uk