Accueil » Actualité » Breaking Bad : Pourquoi le nombre d’épisodes dans la série est important ?

Breaking Bad : Pourquoi le nombre d’épisodes dans la série est important ?

Le créateur de Breaking Bad, Vince Gilligan, a toujours distillé un symbolisme caché dans les moindres détails de la série. Et le nombre d’épisodes n’est pas anodin, relié à un symbole chimique bien connu.

Avec Breaking Bad, Gilligan est passé maître dans l’utilisation des objets les plus ordinaires, les transformant en pièces importantes du puzzle déployé tout au long de la série. Même le nom d’alias de Walt, Heisenberg, joue sur l’arc du personnage principal. En cinq saisons, Breaking Bad enregistre un total de 62 épisodes. Un chiffre symbolique, étroitement relié au tableau périodique utilisé par les chimistes.

Walt devant un tableau périodique
Walt devant un tableau périodique – Crédit : AMC

Le 62ème élément correspond au Samarium. Cette molécule est connue pour aider à soulager la douleur dans le traitement des cancers.

Breaking Bad : La symbolique chimique s’invite dans la série

Bien que la Samarium, connu sous le symbole Sm, ne soit pas l’élèment chimique le plus reconnaissable, il a donc un lien étroit avec le diagnostic du cancer de Walt. Cela pourrait seulement être une coïncidence. Mais compte tenu du niveau de symbolisme avancé de Gilligan, cela semble peu probable.

Au départ, Walt est diagnostiqué avec une forme inopérable du cancer du poumon. On lui promet une espérance de vie de deux ans. En cuisinant de la méthamphétamine avec Jesse Pinkman, Walt a pu gagner beaucoup d’argent. Et cela lui permet d’assurer un revenu à ses proches, mais aussi de payer ses traitements contre le cancer. Le Samarium est un composant d’un médicament connu sous le nom de Quadramet. On l’utilise pour tuer les cellules malades liées aux cancers du poumon. Donc Gilligan aurait méthodiquement calculé le nombre d’épisodes de la série. Le chiffre 62 fait ainsi le lien avec le traitement de Walt.

Tout au long de la série, Walt est lui même une forme de cancer pour ses proches. Malgré l’aide qu’on lui propose, Walt reste sourd aux efforts de ces derniers. Comme si le cancer rejetait définitivement un traitement providentiel. Bien que le personnage meurt du retour de la maladie, c’est une blessure par balle qui le tue vraiment. Et malgré ses tentatives pour se racheter par de l’argent, son entourage sera définitivement ravagé.

Terminée depuis 2013, Breaking Bad continue de livrer ses secrets de fabrication.

Source : Screenrant

Netflix : Le top 10 des films à voir ou à revoir