Accueil » Actualité » Coupe du monde : voici le vainqueur… selon l’IA

Coupe du monde : voici le vainqueur… selon l’IA

Dans quelques mois se tiendra la Coupe du monde de football au Qatar. Nous espérons évidemment que les Bleus conserveront leur titre. De son côté, Opta vient de dévoiler ses prédictions basées sur un algorithme.

Image 1 : Coupe du monde : voici le vainqueur... selon l'IA
Qui va soulever la coupe ? – Crédit : FIFA

La lutte sera âpre. Et ce n’est pas les derniers résultats des Bleus lors de la Ligue des nations qui vont nous rassurer (deux défaites et deux nuls) en vue de la Coupe du monde. Celle-ci se tiendra au Qatar à partir du 21 novembre prochain. L’équipe de France y défendra son titre dûment acquis lors de la précédente édition. Le football n’étant pas une science exacte, il est impossible de révéler avec certitude les résultats d’une telle compétition à l’avance.

Mais Opta, société qui pond des statistiques détaillées sur le sport, s’est essayé à l’exercice. En se basant notamment sur les performances passées et actuelles de chaque équipe et sur la difficulté de leurs parcours lors de la prochaine Coupe du Monde, elle vient de rendre son verdict. En tête de ce classement nourri à l’intelligence artificielle, on retrouve… nos chers Bleus. Ces derniers ont 17,93 % de chances de soulever la Coupe du monde. Ils sont talonnés de près par le Brésil de Neymar (15,73 %) et par l’Espagne (11,53 %).

Suivent ensuite l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Argentine et le Portugal. Selon l’algorithme, certains qualifiés n’ont aucune chance d’obtenir le Graal. À savoir : le Cameroun, l’Arabie saoudite et le Costa Rica.

Coupe du monde : la France favorite selon l’IA d’Opta

Selon Opta, les Brésiliens auront un parcours plus ardu pour atteindre le dernier carré. S’ils finissent premiers de leur poule, ils rencontreront le second du groupe H (Portugal, Uruguay, République de Corée ou Ghana). Ensuite, ils seront probablement amenés à défier le premier du groupe E, à savoir l’Espagne ou l’Allemagne, deux équipes sacrément corsées.

De son côté, la France a un chemin plus favorable. Si les Bleus finissent premiers de leur groupe, ils affronteront le second du groupe C (Argentine, Mexique, Pologne, Arabie saoudite). En cas de victoire, ils se retrouveront contre le premier du groupe B (probablement l’Angleterre, favorite) ou contre le second du groupe A. Alors que les Pays-Bas ont de grands chance de finir premiers, il pourrait bien s’agir du Sénégal, de l’Équateur ou du Qatar. Rien d’inaccessible n’est-ce pas ?

On vous le répète, l’algorithme, aussi développé soit-il, ne doit pas être considéré comme parole d’Évangile. Seule la réalité du terrain prime ! Il sera toutefois intéressant de déterrer cet article une fois que la compétition sera achevée pour constater si Opta avait vu juste ou non.