Accueil » Actualité » Doctor Strange 2 : la scène de combat la plus étrange du film expliquée

Doctor Strange 2 : la scène de combat la plus étrange du film expliquée

Sorti le 4 mai dernier en France, Doctor Strange 2 est tellement surprenant que les critiques ne savent plus s’il est génial ou tout simplement raté. Les fans du MCU ont notamment été surpris par une scène particulièrement excentrique. Le compositeur du film a expliqué ce choix très original.

Image 1 : Doctor Strange 2 : la scène de combat la plus étrange du film expliquée
Marvel Studios

Le dernier film de Marvel rencontre un succès phénoménal et enregistre le meilleur lancement de l’année devant The Batman. Le scénario cumule les références et propose une histoire à cent à l’heure, dans lequel le spectateur passe sans arrêt d’un univers à un autre.

Après l’un de ces sauts dans le multivers, Doctor Strange se retrouve confronté à un alter ego maléfique, appelé « Sinister Strange ». À ce moment du scénario, la tension est à son comble : Docteur Strange va-t-il réussir à contrecarrer les plans maléfiques de Wanda ?

Du jamais vu dans les films Marvel

Alors que les deux versions du super-héros s’affrontent, le gentil Stephen Strange est propulsé contre un piano. Dans sa chute, des partitions de musique s’envolent. C’est à ce moment-là que l’une des scènes les plus étonnantes du film commence : Docteur Strange décide de se servir des notes de musique pour affronter son adversaire. Sinister Strange riposte avec la même technique.

La musique du film a été conçue par Danny Elfman. Le compositeur, à l’origine du thème musical des Simpson notamment, a expliqué la genèse de cette scène dans un entretien pour Marvel.com :

Ce n’est pas une métaphore : les notes s’envolent littéralement de la page. Au départ, nous voulions que plusieurs morceaux de musique classique s’affrontent ; des mélodies connues. Puis, à la toute dernière minute, Kevin Feige [le producteur du film] nous a dit de simplifier la scène, en créant un combat entre Beethoven et Bach. J’ai fait un nouvel essai en utilisant la « 5ème symphonie » de Beethoven contre la « Toccata et Fugue » de Bach. Le résultat était parfait.

– Danny Elfman

Les mélodies correspondent chacune aux deux versions de Doctor Strange : celle de Beethoven représente bien le charisme imposant du vrai super-héros, alors que celle de Bach rappelle la bande son d’un film d’horreur.

Cette « battle musicale » avec Sinister Strange marque d’ailleurs un tournant dans l’univers Marvel. Avec ce film, Sam Raimi renoue avec le genre de l’horreur, qu’il a développé dans la série de films Evil Dead notamment. Les fans du MCU doivent désormais s’attendre à des films plus effrayants, voire gore.

Source : screenrant