Accueil » Actualité » Le président du Salvador veut construire la première « Ville Bitcoin » au monde

Le président du Salvador veut construire la première « Ville Bitcoin » au monde

« C’est une ville entièrement écologique qui fonctionne et est alimentée par un volcan. » Le président pro-Bitcoin n’a pas froid aux yeux.

Selon M. Bukele, le president, le volcan de Conchagua « fournira l’énergie nécessaire à l’ensemble de la ville et alimentera également le minage » des cryptomonnaies. Cette idée de créer une ville 100% propre est une réponse à un des caractères les plus problématiques du Bitcoin. Sa consommation en énergie. Tesla a, par exemple, choisi de cesser d’y investir pour ces raisons écologiques. Résoudre cet inconvénient aurait de grandes chances de produire un nouveau boom de la valeur.

Montage illustrant la ville Bitcoin, le pari du président salvadorien - Crédits : wikimedia
Montage illustrant la ville Bitcoin, le pari du président salvadorien – Crédits : wikimedia

Avec cette stratégie, le président salvadorien mise beaucoup sur la cryptomonnaie pour alimenter les investissements dans le pays d’Amérique centrale.

« Investissez ici et gagnez tout l’argent que vous voulez », a t-il déclaré, vêtu de blanc et portant une casquette de baseball a l’envers.

Une vraie ville, sans impôts

Le Salvador prévoit de lever environ 1 milliard de dollars via un « Bitcoin Bond » en partenariat avec Blockstream, une société d’infrastructure d’actifs numériques. La ville Bitcoin n’aura aucun impôt à l’exception de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).  Il y aura des zones résidentielles et commerciales, des services, des divertissements, des restaurants et un aéroport. Le président a déclaré que la moitié des revenus générés seraient utilisés pour construire la ville, tandis que le reste serait utilisé pour garder les rues propres.

A lire aussi > Bitcoin : Elon Musk et Jack Dorsey parlent de l’avenir des cryptomonnaies

Le Bitcoin est déjà une monnaie officielle au Salvador

Depuis le 7 septembre, le Salvador utilise le Bitcoin comme monnaie officielle, au même titre que le dollar américain, permettant ainsi à plusieurs millions de salvadoriens d’utiliser leur portable comme porte-monnaie électronique. C’est le premier pays à utiliser Bitcoin comme monnaie légale. En réponse, le gouvernement américain a déclaré qu’il transférerait son aide des agences gouvernementales aux organisations de la société civile.

Un pari très risqué pour le président et son pays

Les critiques ont averti que le manque de transparence de la monnaie pourrait attirer une activité criminelle accrue dans le pays et que les fluctuations sauvages de sa valeur constitueraient un risque pour ceux qui la détiennent. Si ces risques sont réels, le Bitcoin vient de produire sa première mise à jour en 5 ans qui promet une plus grande utilisation et une meilleure sécurisation. Et de toute évidence, la priorité du président est de produire de la richesse en espérant que la valeur du Bitcoin investit monte.

M. Bukele n’a pas fourni de dates pour la construction ou l’achèvement de la ville, mais nous pouvons nous attendre à ce qu’elle débute en 2022.