Accueil » Dossier » Disney+ : catalogue , programmes absents, prix, ce qu’il faut savoir sur le service de SVOD

Disney+ : catalogue , programmes absents, prix, ce qu’il faut savoir sur le service de SVOD

Disney+, nouveau service de SVOD, propose un large contenu de programme pour un abonnement mensuel. Retour sur les points essentiels de la plate-forme à connaître avant d’y souscrire.

Disney+ est disponible en France depuis le 7 avril 2020. Une plateforme de SVOD qui, moyennant un abonnement mensuel, donne accès à un catalogue de programmes en illimité, entre séries, films et documentaires. Bien évidemment, comme chez la concurrence, Netflix et Amazon Prime Video en tête, Disney+ propose des programmes originaux.

Image 1 : Disney+ : catalogue , programmes absents, prix, ce qu'il faut savoir sur le service de SVOD
The Mandalorian est l’un des programmes inédits de Disney+ – Crédit : Lucasfilm

Pour Star Wars, la série The Mandalorian, dont la bande-annonce pour la saison 2 est disponible, fait figure d’étendard. Obi-Wan Kenobi reviendra également sur Disney+, incarné une nouvelle fois par Ewan McGregor.

Quant à Marvel, WandaVision vient de dévoiler ses premières images, tandis que d’autres séries sont à venir : Faucon et le Soldat de l’Hiver, Loki, Hawkeye, What if… ?, She-Hulk et Moon Knight. Sur le papier, Disney+ a tout de la plateforme de SVOD idéale. Mais que propose concrètement le service ?

Comparatif streaming vidéo : Netflix, OCS, Disney+, Prime Video, quelles sont les meilleurs offres de 2020 ?

Un abonnement accessible et une multitude d’appareils compatibles

Là où Disney+ se veut agressif, c’est au niveau de ses tarifs. Il faudra compter 6,99€ par mois (sans engagement) ou 69,99€ pour une année (soit une économie de 15%). Jusqu’à 7 profils peuvent être crées avec une utilisation sur 4 écran en simultané. Disney+ permet également de télécharger son contenu en illimité pour dix écrans.

À titre de comparaison, Netflix oscille entre 7,99€ à 15,99€. Amazon Prime Video est beaucoup plus accessible, avec 5,99€ par mois ou 49€, incluant Music Prime et la livraison premium pour le site de ventes en ligne, mais dispose d’un catalogue moins épais. Disney+ apparaît donc comme complément bienvenu aux services.

Disney+ est inclus à l’offre Canal+

Canal+ propose également le catalogue Disney+ grâce à un partenariat exclusif, avec plusieurs offres affichées par géant français. On trouve CINE SERIES+ à 17€/mois (Disney+, Netflix, CANAL+SERIES, OCS et plus de 20 chaînes ciné), FAMILLE+ à 10€/mois (Disney+, Disney Channel et Disney Junior, en plus de dizaines d’autres chaînes familiales) et CANAL+ à 19,90€/mois (chaînes Canal+ et Disney+).

Sur quels appareils regarder Disney+ ?

Le géant américain ne lésine pas sur la compatibilité de son service. On peut aujourd’hui y accéder depuis à peu près n’importe quel appareil :

  • Via les applications Disney+ sur Android et iOS
  • Ordinateurs (PC et Mac) via navigateur
  • Téléviseurs connectés Samsung (Tizen) et LG (webOS)
  • Tous les appareils embarquant Google TV
  • Consoles (PS4 et Xbox One et bientôt PS5 et Series X et S)
  • Apple TV, boîtier Roku, Xiaomi Mi Box et Amazon Fire TV

Après avoir l’avoir mise de côté pour ménager le réseau français lors du confinement, la 4K est désormais entièrement disponible pour les abonnés avec les technologies Dolby Vision, pour l’image, et Dolby Atmos, pour l’audio. Il faut évidemment posséder un appareil compatible pour la 4K, comme un téléviseur supportant le HDR, et une installation sonore telle qu’un home-cinéma ou une barre de son. Sans oublier une solide connexion internet, indispensable pour supporter la 4K et le Dolby Atmos.

Seule une catégorie est actuellement mal servie : les box Internet. Depuis son lancement en France, Disney+ a une exclusivité avec Canal+. Orange, SFR, Bouygues et Free ne peuvent donc pas le proposer directement dans leurs box. La martingale est actuellement d’y accéder depuis le Play Store de Google pour les box sous Google TV (Freebox Pop, Mini 4K ou encore la Bbox Miami). Aux dernières nouvelles, Orange serait en négociations avec Disney+ pour récupérer le service en natif sur ses Livebox.

Enfin, dernière solution, le Chromecast. Disney+ est compatible avec la techno de diffusion de Google. Si l’on dispose d’une clé Chromecast ou d’un appareil compatible, il est alors très simple de diffuser ses contenus sur grand écran depuis son smartphone ou sa tablette.

Comment activer Disney+ avec mon abonnement Canal+ ?

Pour une première utilisation chez les abonnés Canal+, qui ont opté pour un pack contenant Disney+, il faudra se rendre sur l’interface web de mycanal depuis un navigateur, puis choisir un programme proposé par Disney+. L’interface renvoie alors vers la création d’un compte joint à la plate-forme de SVOD, permettant d’accéder au contenu Disney+ depuis l’espace mycanal. On vous explique ici comment activer Disney+ sans frais avec votre abonnement Canal+.

Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, quel est le catalogue de Disney+ ?

Contrairement à un Netflix ou Amazon Prime Video, avec des programmes également destinés aux adultes, la plateforme de Disney se veut bien plus familiale, pus proche d’Apple TV+. Le catalogue est divisé en plusieurs sections, qui pourraient être résumées de cette façon:

  • Les classiques de Disney. On y retrouve des dessins animés Mickey, Donald, des œuvres comme Aladdin, Bambi, Blanche Neige et les Sept nains… aussi bien films que séries.
  • Les Disney, avec certaines œuvres cultes comme Pirates des Caraïbes, ou encore les versions en prises de vues réelles des classiques, tel que Le livre de la jungle. Des séries originales sont également proposées, High School Musical : La Comédie musicale, la série en tête.
  • L’univers Pixar allant de Toy Story à Cars en passant par Là-Haut. Tirée de l’univers Toy Story, Disney+ propose également la série Fourchette se pose des questions, inédite. Le documentaire Pixar en vrai est également plébiscité par les fans.
  • L’univers Marvel. Plusieurs films du MCU sont disponibles, parmi lesquels Captain America: Civil War. Quant aux séries, plusieurs sont à venir.
  • L’univers Star Wars, avec The Mandalorian comme fer de lance. Les films de la franchise imaginées George Lucas sont également inclus dans le catalogue.
  • National Geographic, avec ses nombreux documentaires, acquisition de Disney. La section propose également des séries inédites comme Le monde selon Jeff Goldblum.
  • Le catalogue de la Fox, également propriété de Disney. Un large choix de classiques, comme Avatar, ou la série culte Les Simpson.

De nouveaux films et séries à venir

Comme toute plate-forme de SVOD, Disney+ se voit enrichir de plusieurs programmes au fil des semaines. Un calendrier est déjà disponible des prochains films et séries à venir pour l’ensemble des abonnés, d’abord pour les séries :

Les Simpsons, saison 31 : 2 octobre
Once upon a time, saisons 5 et 6 : 2 octobre
Mère et fille, saison 1 à 4 : 9 octobre
Drôles d’amis, saison 3 : 9 octobre
Léna, rêve d’étoile, saisons 1 et 2 : 16 octobre
La garde du Roi lion, saison 3 : 23 octobre
Bia, saison 1 : 23 octobre
Raiponce, la série, saison 3 : 30 octobre
The Mandalorian, saison 2 : 30 octobre

Quant aux films, Thor: Ragnarok, épisode du MCU, est attendu parmi les nouveaux programmes à venir pour Disney+ :

Kim Possible, mission Cupidon : 2 octobre
Life-Size 2 : 2 octobre
L’étoffe des héros : 9 octobre
Mickey, Pluto et l’autruche : 9 octobre
L’anniversaire de Mickey : 9 octobre
Le remorqueur de Mickey : 9 octobre
Clouds : 16 octobre
A tout jamais : une histoire de Cendrillon : 16 octobre
Miss Peregrine et les enfants particuliers : 23 octobre
Monsieur Popper et ses pingouins : 23 octobre
Les aventures d’Olaf : 23 octobre
La Grande Imposture : 23 octobre
Thor: Ragnarok : 30 octobre
Sadie Sparks : sacré lapin 2D et 3D : 30 octobre

Disney+ refuse certains contenus de Disney

Car avec son orientation familiale, Disney+ se passe des programmes jugés trop adultes. C’est le cas de Deadpool, héros Marvel irrévérencieux et incarné par un Ryan Reynolds vulgaire, sur fond gore. Certains films de la Fox, acquisition Disney, passent également à la trappe : Fight Club, Suspiria, Phantom of the Paradise, La Mouche, Braveheart, Die Hard, Machete, la franchise Alien… Des programmes rapatriés, pour certains, chez Hulu, autre plate-forme de SVOD avec un contenu adulte.

Image 4 : Disney+ : catalogue , programmes absents, prix, ce qu'il faut savoir sur le service de SVOD
Deadpool n’est pas chez Disney+, trop adulte – Crédit : Marvel Studios

Sans oublier l’absence des derniers films Marvel, comme Avengers: Endgame, ou encore L’Ascension de Skywalker pour Star Wars. Car Disney se doit de respecter la chronologie française des médias, qui l’empêche de proposer des films 36 mois après la sortie dans les salles obscures.

Si le catalogue de Disney+ est large et parlera à toute la famille, il faudra faire avec des absences liées à la philosophie de Disney, et la législation française.