Accueil » Actualité » Elon Musk impliqué dans un scandale sexuel, SpaceX verse 250 000 $ pour étouffer l’affaire

Elon Musk impliqué dans un scandale sexuel, SpaceX verse 250 000 $ pour étouffer l’affaire

Une hôtesse de l’air de SpaceX accuse Elon Musk d’inconduite sexuelle. Le milliardaire lui aurait demandé « d’en faire plus » lors d’un massage en plein vol. SpaceX aurait payé 250 000 $ pour obtenir le silence de la victime.

SpaceX, la société fondée par Elon Musk qui n’est autre que l’homme le plus riche de la planète, aurait versé 250 000 $ à une hôtesse de l’air en 2018 pour obtenir son silence. Elle a accusé Elon Musk d’inconduite sexuelle suite à un incident qui s’est produit en 2016. À l’époque, l’hôtesse de l’air travaillait régulièrement sur les jets privés de SpaceX pour les voyages d’affaires.

Elon Musk invité au TED 2022
Elon Musk invité au TED 2022 – Crédit : Steve Jurvetson, CC BY 2.0

Selon les documents obtenus par Business Insider, l’hôtesse de l’air a accusé Elon Musk de lui avoir montré son pénis en érection et de lui avoir touché la cuisse. Il lui aurait demandé « d’en faire plus » lors d’un massage en plein vol. En échange d’un massage érotique, l’homme d’affaires américain qui se moque du boss de Twitter avec un emoji crotte aurait promis de lui acheter un cheval.

SpaceX aurait encouragé l’hôtesse de l’air à obtenir une licence de masseuse

Ces déclarations proviennent d’un ami de l’hôtesse de l’air qui n’est donc lié par aucun accord de non-divulgation avec SpaceX. Plusieurs documents, y compris des entretiens, des courriers électroniques et d’autres enregistrements ont été partagés avec Business Insider.

De plus, l’hôtesse de l’air a confié que SpaceX l’a encouragée à obtenir une licence de masseuse après avoir eu le poste. Cette licence lui permettait de faire des massages à Elon Musk lors de ses voyages d’affaires. L’incident de 2016 se serait produit dans une cabine privée à bord du jet d’affaires Gulfstream G650ER. Selon la déclaration de son ami, Elon Musk « a essentiellement essayé de la soudoyer pour avoir une sorte de faveur sexuelle ». L’hôtesse de l’air a refusé ses avances, mais pense avoir été « punie » par SpaceX en ayant moins de travail qu’auparavant.

En 2018, SpaceX lui a proposé 250 000 $ pour régler cette plainte « après une séance avec un médiateur à laquelle Musk a personnellement assisté ». Business Insider a d’ailleurs contacté Elon Musk pour obtenir plus d’informations. Il a envoyé un mail en demandant plus de temps pour répondre. Il a aussi ajouté qu’il y avait « beaucoup plus dans cette histoire » et que « si j’étais enclin à me livrer au harcèlement sexuel, il est peu probable que ce soit la première fois de toute ma carrière de 30 ans que cela soit révélé ».

Source : Engadget