Accueil » Actualité » Elon Musk et Mars : 20 ans et 1000 vaisseaux spatiaux pour y construire la première ville

Elon Musk et Mars : 20 ans et 1000 vaisseaux spatiaux pour y construire la première ville

Le PDG de SpaceX est revenu, en chiffres cette fois, sur les projets de colonisation de Mars. Il estime que 1000 décollages de StarShip sur 20 ans seront nécessaires à l’établissement de la première ville.

Elon Musk a pour principal objectif d’envoyer des hommes et des femmes sur Mars. Cela a conditionné sa carrière, ses choix comme la création de Tesla et bien sûr de SpaceX. Aujourd’hui, il revient plus en détail sur le processus de colonisation, ses délais et ce qu’il faudra prévoir pour le rendre possible.

Image 1 : Elon Musk et Mars : 20 ans et 1000 vaisseaux spatiaux pour y construire la première ville

Quand la première colonie sera-t-elle construite sur Mars ?

Si jusqu’ici SpaceX et son PDG Elon Musk avaient été relativement bavards à propos de Mars, c’était essentiellement pour parler du voyage en lui-même, plus que le projet de colonisation qui allait suivre. Bien sûr, des rendus 3D avaient été montrés, mais aujourd’hui ce sont les chiffres qui nous intéressent. Car si le temps avant de faire de l’Homme une espère interplanétaire est encore loin, chaque jour nous en rapproche un peu plus.

Lors d’un évènement organisé par l’U.S. Air Force, il est revenu sur le coût d’un décollage. Il estime qu’il faudra dépenser 2 millions de dollars pour envoyer son vaisseau Starship vers Mars. Pour pouvoir construire une colonie complète sur la planète rouge, il faudra compter pas moins de 1000 vols afin de transporter toutes les ressources et les équipes nécessaires. Il estime qu’une période de 20 ans sera nécessaire. Si 1000 vols en 20 ans représentent environ un décollage par semaine, il n’est pas possible de calculer une telle moyenne. Compte tenu du mouvement des planètes, il faut attendre un alignement particulier qui ne se produit que tous les deux ans.

En attendant Mars, SpaceX vise l’orbite terrestre

En parlant d’un futur plus proche, particulièrement concernant la mise en orbite de satellites, l’objectif est d’être capable de réaliser 1000 décollages par an et par Starship. Avec un arsenal de 100 vaisseaux réutilisables capables de transporter 100 tonnes, cela permettrait un total de 10 millions de tonnes d’équipement envoyé vers l’Espace. Pour mettre des chiffres en perspective, l’ensemble de tous les satellites actuellement mis en orbite chaque année représente seulement 500 tonnes par an, dont la moitié sont lancés par des fusées Falcon de SpaceX.

Ces chiffres donnent le vertige et surtout illustre la vision qu’a Elon Musk pour l’avenir. Il la partage avec de nombreux spécialistes : Entre les projets Artemis d’envoyer à nouveau des astronautes sur la Lune d’ici 2024, l’envie de la Russie d’héberger des touristes dans l’ISS, les projets cino-européens de base lunaire, l’Espace devrait être de plus en plus visité dans les années à venir et SpaceX compte bien se tailler la part du lion.

Source : Techcrunch