Accueil » Actualité » Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Tesla a présenté le Cybertruck, son pick-up électrique au design coupé à la serpe. Inspiré par l’univers post apocalyptique de Blade Runner, il reprend les codes de performances des Model et s’accompagne même d’une petite surprise.

Elon Musk avait pris un malin plaisir à teaser son pick-up depuis des semaines. Il l’avait annoncé comme étant totalement différent de tout ce qui existait sur le marché. Il n’avait pas menti. Le design est littéralement tiré d’un film de science-fiction.

Image 1 : Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Depuis des semaines, voire des mois, le monde attendait de voir ce « cybertruck » dont Elon Musk, le patron de Tesla parlait tant. Surtout que ses mots étaient aussi élogieux que cryptiques. « Inspiré de Blade Runner », « plus fou que ce que vous pouvez imaginer ». Il a su créer un buzz autour de ce pick-up, et tout ça sans qu’aucune image n’ait fuité, ce qui est rare de nos jours.

Un design unique qui laisse la foule béate

L’évènement s’est tenu à proximité de SpaceX en Californie et a joué la carte Blade Runner, de l’éclairage à la tenue même d’Elon Musk sur scène. Et est arrivé le Cybertruck, laissant la foule sans voix. Ses lignes sont extrêmement anguleuses, avec une bande de LED sur toute la calandre faisant office de phare. Absolument pas le look d’un pick-up traditionnel, au point même qu’il n’y a visiblement pas de plateau.

Elon Musk commence sa présentation en mettant en avant la solidité du Cybertruck, utilisant un alliage d’acier identique à celui utilisé par SpaceX pouvant résister à un coup de masse et même à une balle de 9 mm. Ses vitres sont en verre blindé, mais cette fois la démonstration ne se passe pas comme prévu : les 2 vitres latérales se brisent laissant le patron de Tesla un peu décontenancé, mais toujours blagueur : « on éditera ça en postproduction ».

Image 2 : Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Un pick-up qui n’en a pas les traits

Le coffre, puisqu’à la différence des pick-ups traditionnels le plateau peut se fermer, est nommé Cybertruck Vault (coffre-fort). Il mesure 2 m de long, permet de stocker 2830 litres de matériel sous clef et 1,6 tonne de charge utile. Des mots de Musk, c’est en tout point meilleur que le plus célèbre des pick-ups américains, le Ford F-150, récemment utilisé pour charger une Model 3 en la tractant. Il est capable de tracter 6,35 tonnes. Pour le démontrer, il va même jusqu’à montrer une vidéo dans laquelle un Cybertruck est harnaché à un F-150. Le premier tire facilement le second qui pourtant utilise toute sa puissance faisant crisser ses pneus, sans effet.

Les performances dignes d’une voiture de sport

Vient ensuite le moment des chiffres. Ils impressionnent. Le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes. Le 400 m départ arrêté en 10,8 secondes. Ce sont des chiffres meilleurs que la plupart des voitures de sport thermique, d’ailleurs le Cybertruck bat une Porsche en départ arrêté, ce qui amuse Musk. Ce sont des chiffres meilleurs que ceux de la Model 3 Performance, pourtant capable de mettre des monstres de la route à l’amende.

Bien entendu, les performances en tout-terrain ne sont pas oubliées notamment grâce à une suspension à air adaptative. Celle-ci va adapter automatiquement la hauteur de caisse avant et arrière en fonction de la vitesse de conduite et de la charge, avec un débattement maximal de 40,6 cm.

Image 3 : Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Un véhicule utilitaire avant tout

Le Cybertruck est vu comme un véhicule utilitaire, il dispose donc de prises 110 et 220 volts à bord afin de permettre aux ouvriers ou artisans d’utiliser leurs appareils électriques. De plus, la suspension étant à air, le compresseur peut également être utilisé pour faire fonctionner des outils pneumatiques.

La conduite autonome sera présente, avec des fonctions pour se garer automatiquement et même pour aider à l’attache d’une remorque. Il faudra toutefois compter 7000 dollars supplémentaires pour en profiter.

Combien coûte le Tesla Cybertruck ?

Le prix est enfin révélé : à partir de 39 900 dollars, soit 36 000 euros. Autant dire que ce prix a déchainé la foule. Il s’agit de la version la moins chère avec un seul moteur et à 2 roues motrices en propulsion avec 400 km d’autonomie. Il faudra compter 49 900 dollars ou 45 100 euros pour une version bimoteur à 4 roues motrices et 500 km d’autonomie. Enfin la version triple moteur coûte 69 900 dollars ou 63 200 euros. C’est cette version qui peut atteindre les 100 km/h en 2,9 secondes et 800 km d’autonomie.

Tesla dévoile un quad électrique en bonus

Dernière surprise pour la route, au moment de saluer la foule, Elon Musk a ajouté un petit « Ah, j’oubliais…. on a aussi fait un quad ». Un quad électrique noir aux lignes aussi anguleuses que celle du Cybertruck fait alors son apparition. Son pilote descend alors, ouvre le coffre(-fort), descend le hayon qui se transforme en rampe pendant que la suspension arrière se baisse permettant le chargement du quad. Il est alors branché sur une prise du coffre pour permettra sa charge. La foule est extatique.

Image 4 : Tesla Cybertruck : Elon Musk présente son pick-up électrique inspiré de Blade Runner

Une production prévue pour fin 2021 voire 2022

Une énorme surprise donc pour ce pick-up dont le look plus que singulier ne laissera personne indifférent. Aucune annonce n’a été faite quant à sa disponibilité durant la présentation, mais le site de Tesla indique une mise en production des versions simple et bimoteur pour fin 2021 et triple moteur pour fin 2022. Si les pick-ups représentent le 3e marché aux États-Unis, ils sont rares en France, rien ne dit pour l’instant qu’il sera un jour disponible dans l’Hexagone.

Source : Tesla