Accueil » Actualité » Exploser un météore est le meilleur moyen de protéger la Terre (et c’est la science qui le dit)

Exploser un météore est le meilleur moyen de protéger la Terre (et c’est la science qui le dit)

Comme au cinéma, une étude scientifique affirme que détruire un astéroïde avant son impact sur la Terre est « la méthode la plus efficace » pour s’en débarrasser.

Crédits images : Pixabay
Crédits images : Pixabay

Plus de 19 000 astéroïdes géocroiseurs dérivent dans notre Système solaire. Pour éviter qu’ils viennent se crasher sur Terre (et nous anéantir comme les dinosaures), une équipe scientifique vient de démontrer que les détruire en vol avec une explosion nucléaire est le plus sûr moyen de les rendre inoffensifs. Plus facile à dire qu’à faire, cependant.

Hollywood avait raison : faire exploser un météore en vol reste la plus sûre méthode de le rendre inoffensif

Armageddon en 1998 avec Bruce Willis, Deep Impact trois mois plus tôt avec Elijah Wood (c’était le thème catastrophe de l’année), ou même le méconnu Meteor, sorti en 1979 avec Sean Connery dans le rôle principal… le cinéma adore nous faire peur avec les chutes de météores. Et comme le cinéma aime aussi le grand spectacle, ces pauvres bouts de roche circulant au mauvais endroit, au mauvais moment finissent toujours à la dernière seconde annihilés par des explosions nucléaires. Si cela arrivait dans la réalité, cependant, le scénario catastrophe ne serait pas évité, comme l’a démontré cette année une simulation d’impact à grande échelle.

D’après une très sérieuse équipe de chercheurs américains, sans rapport avec Hollywood, ce serait en fait la meilleure méthode possible pour les rendre inoffensifs. Ils ont récemment publié une étude dans la revue scientifique Acta Astronautica. Aujourd’hui, la seule solution sur laquelle planche la Nasa, c’est une méthode « douce » pour détourner les géocroiseurs dangereux avant leur impact avec la Terre. Elle prépare avec sa mission DART une sonde destinée à changer la trajectoire de l’astéroïde Didymus (qui n’est pas menaçant). Mais cette solution ne vaut que s’il existe un délai d’alerte suffisant, de l’ordre de plusieurs années, le temps de construire et lancer la sonde. Il n’existe actuellement aucun « système de défense planétaire » de science-fiction capable de dégommer un astéroïde sur un coup de tête en quelques heures.

Les chercheurs ont développé un logiciel qui trouve la meilleure configuration pour faire exploser les météores

Les chercheurs américains, issus de l’université de physique John Hopkins et de divers laboratoires d’astronomie, nomment leur méthode la « perturbation » d’astéroïdes, un euphémisme qui signifie en fait le faire exploser en mille morceaux. Ils ont simulé le comportement de divers météores soumis à des explosions nucléaires d’environ une mégatonne, puis analysé la dispersion de leurs fragments. « Si nous disposons, disons de 10 ans de délai, ce qui est possible compte tenu des capacités de détection, un impacteur cinétique pourrait traiter une grande variété de menaces de tailles diverses », explique Patrick K. King, l’auteur principal de l’étude.

En plaçant « l’impacteur cinétique » (la bombe nucléaire, si vous préférez) sur la bonne orbite, à la bonne vitesse et au bon moment, les explosifs nucléaires surpassent à peu près toutes les solutions existantes, selon ces chercheurs. Ils sont maintenant capables de déterminer ces critères avec précision, grâce à des modèles physiques intégrés au logiciel qu’ils ont programmé spécifiquement pour les besoins de leur étude.

Suivant leur méthode, en fragmentant le météore de façon aussi uniforme que possible, environ 99 % des débris résultant de l’explosion manqueraient la planète. Ils rejoindraient alors les 80 à 100 tonnes de fragments d’astéroïdes parfaitement inoffensifs, qui brûlent dans l’atmosphère (les fameuses étoiles filantes) ou tombent à la surface chaque jour, généralement en tous petits morceaux fort prisés des géologues.

Source : Acta Astronautica / Science Direct