Accueil » Actualité » Google Stadia : on connaît les jeux du lancement de la plateforme de cloud gaming

Google Stadia : on connaît les jeux du lancement de la plateforme de cloud gaming

Google Stadia a publié hier la liste officielle des jeux qui seront disponibles au lancement. À une semaine de l’ouverture du service, les abonnés ayant commandé le pack Founder’s Edition découvrent enfin ce leur réserve la plateforme de cloud gaming de Google.

Le catalogue Google Stadia est à première vue un peu maigre, avec 12 jeux seulement, mais d’autres titres arriveront d’ici la fin de l’année précise Google. Sans surprise, les abonnés n’auront droit à aucune exclusivité, à l’exception d’un jeu.

Image 1 : Google Stadia : on connaît les jeux du lancement de la plateforme de cloud gaming

Voici la liste complète des titres disponibles dès le 19 novembre prochain sur Google Stadia. Rappelons que tous ces jeux doivent être achetés, le concept de Google Stadia étant seulement d’offrir une plateforme de jeu en streaming et non un catalogue illimité :

Assassin’s Creed Odyssey
Destiny 2
Gylt
Just Dance 2020
Kîne
Mortal Kombat 11
Red Dead Redemption II
Samurai Shodown
Thumper
Tomb Raider : Definitive Edition
Rise of the Tomb Raider
Shadow of the Tomb Raider

Autant dire que ce line-up de lancement n’a pas enthousiasmé les foules. On s’aperçoit en effet que presque tous les jeux offerts sont déjà disponibles sur consoles ou PC. Il y a donc fort à parier que de nombreux utilisateurs ayant souscrit à Stadia ont déjà pu en tester quelques-uns. La seule exclusivité Stadia est Gylt , un jeu d’aventures et d’horreur développé par les créateurs de Deadlight et Rime.

D’autres titres rejoindront le catalogue Stadia dans les semaines suivantes

Google annonce néanmoins l’arrivée de 14 autres titres avant fin 2019. Parmi eux, on trouve tel que prévu Borderlands 3, Final Fantasy XV, ou encore Attack on Titan 2 : Final Battle. Là encore, certains sont également disponibles depuis un moment sur les autres plateformes, ce qui laisse penser que chaque nouvel ajout au catalogue Stadia pourrait avoir lieu plusieurs mois après la sortie officielle du titre.

Après tout, l’objectif de Stadia n’a jamais été d’offrir des exclusivités – même si la société prévoit à terme développer ses jeux au sein de son propre studio – mais plutôt de proposer une nouvelle façon de jouer. Son succès dépendra donc de ses performances techniques, que Google estime déjà meilleures que celles d’une machine locale. Les premiers abonnés pourront vite les mettre à l’épreuve avec un titre comme Red Dead Redemption II, très gourmand en ressources.

En 2020, d’autres jeux feront leur arrivée sur la plateforme. On attend notamment Cyberpunk 2077, Watch Dogs Legion, NBA 2K20, Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint et Baldur’s Gate 3. Google n’a pas encore annoncé les dates de disponibilité de ces titres.

Source : Gizmodo

Steam : Valve travaille à son service de cloud gaming