Accueil » Actualité » Des hackers pourraient transformer vos appareils audios en armes acoustiques

Des hackers pourraient transformer vos appareils audios en armes acoustiques

Les haut-parleurs que vous utilisez pourrait bien être utilisé comme arme acoustique. Voici comment votre enceinte peut devenir une arme.

Armes Acoustiques

Les haut-parleurs sont devenus des objets du quotidien, présents dans vos casques, vos enceintes, et même intégrés dans vos appareils électroniques. Et si ces objets présents partout autour de vous pouvaient se transformer en arme ? C’est ce qu’a annoncé un chercheur dimanche, à la conférence de sécurité Defcon, à Las Vegas.

Un malware qui joue avec le son

Matt Wixey, un chercheur en cybersécurité, a toujours été passionné par les logiciels malveillants pouvant faire le lien entre les mondes virtuel et physique. L’une des façons qu’il a trouvée pour y arriver : les émissions sonores. Celles-ci sont en effet autour de nous en permanence, et peuvent être générées par des logiciels.

Certaines applications diffusaient déjà des ultrasons pour pouvoir communiquer des données en l’absence de réseau, ne vous rendant ainsi jamais totalement isolé. Maintenant, Matt Wixey a démontré qu’il était possible de forcer vos appareils à émettre des sons à des fréquences inaudibles par l’être humain ou même des sons audibles à un volume très élevé pour en faire des armes.

Les enceintes plus dangereuses que les smartphones

Il a donc commencé par analyser le potentiel acoustique de nombreux objets électroniques qui ont la particularité de produire du son de manière directionnelle tels que les ordinateurs portables, les smartphones ou encore les enceintes. On peut donc comparer ces types d’appareils à des mini-canons à son.

Fort heureusement, il semblerait que les haut-parleurs par défaut des smartphones et des ordinateurs soient trop limités pour permettre ce genre de hacking. Cependant, Wixey met l’accent sur le cas des enceintes intelligentes connectées à internet. Ce sont d’après lui les cibles les plus accessibles aux hackers.

Des sons capables de détruire vos tympans et vos enceintes

Wixey a écrit de simples programmes ordonnant à ces « canons » de faire feu. Les analyses des types de son produits révèlent que beaucoup d’appareils permettent l’émission de très hautes fréquences ou au contraire de très basses fréquences excédant les recommandations en matière de santé.

Les canons à sons sont déjà utilisés, par l’armée américaine notamment, comme des armes bien que non létales. Ces barrages sonores peuvent grandement endommager l’ouïe, causer des acouphènes, ou même avoir des effets psychologiques.

En plus de cela, ces attaques sonores peuvent également abîmer l’appareil utilisé. Après 4 ou 5 minutes de surchauffe, certaines enceintes intelligentes (comme le Google Home ou Alexa) ont vu fondre certains de leurs composants, les endommageant définitivement. L’expert en cybersécurité a évidemment fait part de ces résultats aux concepteur de ces enceintes. 

Objets connectés : protection indispensable

D’un point de vue personnel, il faut surtout éviter de se faire pirater. D’ailleurs les éditeurs d’antivirus proposent de plus en plus de solutions pour protéger l’intégralité de votre réseau : objets connectés inclus.

Mais Wixey conseille surtout aux concepteurs de haut-parleur de limiter leur fréquences et leur volume.

A lire : Comment protéger votre réseau WiFi