Accueil » Actualité » Huit ans après, Bono revient sur le scandale de l’album de U2 gratuit sur iTunes

Huit ans après, Bono revient sur le scandale de l’album de U2 gratuit sur iTunes

En 2014, Apple et U2 proposaient un album du groupe gratuitement sur iTunes. Une démarche appréciable, mais qui n’aura pas plu à une majorité d’utilisateurs, qui ne voulaient pas de cet album dans leur bibliothèque. Le chanteur du groupe revient aujourd’hui sur ce « scandale » dans une interview avec The Guardian.

Tim Cook et Bono en 2014 © Justin Sullivan via Getty Images
Tim Cook et Bono en 2014 © Justin Sullivan via Getty Images

Souvenez-vous. En 2014, U2 offrait l’album Songs of Innocence à tous les utilisateurs d’iTunes dans le monde. Si la démarche avait été appréciée par certains d’entre eux, beaucoup d’utilisateurs n’en voulaient pas, comme le révélaient nos confrères de franceinfo, il y a huit ans.

« Certains ont eu la désagréable impression d’une intrusion dans leur intimité, d’autres l’ont pris comme un genre de publicité, ou plutôt d’expérience, forcée » disait nos confrères. À tel point que de nombreuses plaintes avaient été transmises à Apple, qui avait dû proposer un outil spécial pour le supprimer.

Bono revient sur le scandale de l’album gratuit sur iTunes

« C’était complètement ma faute », a dit Bono, le chanteur de U2, dans une interview pour The Guardian. Il raconte comment il aurait approché Tim Cook, Eddy Cue et Phil Schiller pour leur proposer l’idée d’offrir l’un de ses albums sur iTunes, en 2014. Personne chez Apple n’était partant, à l’époque. Tous auraient pris son idée avec incrédulité. « Parlez-vous donc de musique gratuite ? » aurait sèchement répondu Tim Cook à Bono.

« Non, ce n’est pas gratuit. Je pense que vous nous le payez et ensuite, vous le donnez gratuitement, en cadeau, aux gens. Ne serait-ce pas merveilleux ? » avait dit Bono au grand patron d’Apple, qui aurait haussé un sourcil. « Vous voulez dire que nous payons l’album et que nous le distribuons ensuite ? » avait dit Tim Cook.

À lire : Tim Cook snobe le RCS : « Achetez un iPhone à votre mère »

« Tim Cook m’avait regardé comme si j’expliquais l’alphabet à un professeur d’anglais » a expliqué Bono à nos confrères. Pourtant, le grand patron d’Apple aura fini par accepter. Une erreur pour beaucoup d’utilisateurs, qui ne voulaient pas d’un album de U2 dans leur bibliothèque, et ce, sans leur consentement. « Aujourd’hui, j’en assume l’entière responsabilité » a-t-il dit.

Bono a toutefois rappelé que c’était son groupe qui avait convaincu Steve Jobs de les laisser figurer pour la première fois dans les fameuses publicités d’iPod. Il raconte aussi qu’il lui aurait demandé des actions d’Apple gratuites, ce que l’ex-patron de la firme de Cupertino aurait refusé.

Source : The Guardian