Accueil » Actualité » Il cache un couteau dans son ordinateur avant de prendre l’avion

Il cache un couteau dans son ordinateur avant de prendre l’avion

Aux États-Unis, un homme a été arrêté à l’aéroport de Richmond. Il avait camouflé un couteau dans les entrailles de son ordinateur portable.

couteau
Le couteau n’a pas échappé à la vigilance de la sécurité aéroportuaire © Transportation Security Administration

Les PC portables sont utilisés pour travailler, se divertir et naviguer sur Internet. Et certains usagers parviennent même à leur trouver d’autres fonctions totalement inattendues. En Virginie, un homme a été arrêté à l’aéroport international de Richmond par des agents de la Transportation Security Administration. Et pour cause, ces derniers avaient repéré un couteau à double lame dissimulé à l’intérieur de son ordinateur portable.

Vendredi 11 novembre, l’agent de la TSA aux commandes de la machine à rayons X détecte ce qui semble être un couteau à l’intérieur du bagage à main du suspect. Après une première fouille, aucune arme n’est toutefois trouvée. Par conséquent, chaque article présent dans le bagage à main est ensuite réintroduit séparément dans l’appareil à rayons X. C’est là que l’image radiographique indique que le couteau se trouve à l’intérieur du PC portable.

À lire > Quel PC portable à moins de 1000 euros choisir pour travailler ?

Le voyageur risque une lourde sanction

Pour mener une inspection plus approfondie, les agents se munissent d’outils adaptés permettant de démonter la machine. Ils trouvent à l’intérieur un couteau astucieusement dissimulé. Dans un premier temps, le voyageur confie qu’il ne savait pas qu’une telle arme se trouvait dans son ordinateur. Il finit par confirmer que le couteau est bien à lui.

« La détection d’armes astucieusement dissimulées témoigne de la formation et des compétences de nos agents qui se focalisent sur leur mission pour s’assurer que les objets interdits qui pourraient causer des dommages ne sont pas transportés sur les vols », se félicite Robin « Chuck » Burke, directeur de la sécurité fédérale de la TSA pour l’aéroport. « Le voyageur risque désormais une sanction civile financière fédérale sévère », précise-t-il.

Source : Transportation Security Administration