Accueil » Actualité » Indiana Jones diffuse la scène coupée de son combat mythique dans son intégralité

Indiana Jones diffuse la scène coupée de son combat mythique dans son intégralité

Indiana Jones devait au départ se défendre avec son fouet dans une scène de combat épique… mais un Harrison Ford fatigué et malade y a imposé une fin brutale avec son pistolet.

Harrison Ford met fin prématurément (et comiquement) à la scène de combat à l'épée dans Indiana Jones : Les Aventuriers de l'Arche perdue (Crédits image : Lucasfilm)
Harrison Ford met fin prématurément (et comiquement) à la scène de combat à l’épée dans Indiana Jones : Les Aventuriers de l’Arche perdue (Crédits image : Lucasfilm)

C’est un moment bien connu du cinéma, et l’un des plus marquants des aventures d’Indiana Jones. Dans le premier volet de ses aventures, Les Aventuriers de l’Arche Perdue (Raiders of the Lost Ark, 1981), le professeur d’archéologie aux méthodes musclées met fin brutalement à un combat à l’épée qui s’annonçait pourtant épique.

À lire aussi > Indiana Jones 5 repoussé jusqu’en 2023 par Disney

Indiana Jones : une scène de combat épique entre un fouet et un cimeterre qui n’aura finalement pas lieu

Dans cette scène, Indiana Jones est poursuivi au Caire, en Égypte, par des dizaines de mercenaires locaux engagés par les nazis. Il se retrouve soudain face à face avec une immense brute munie d’un gigantesque cimeterre, un sabre lourd courbé typique du Moyen-Orient. Et l’assassin souriant au turban noir, joué par le cascadeur britannique Terry Richards, semble savoir s’en servir, compte tenu de son adresse à l’écran. Indiana Jones ne risque pas de faire de vieux os dans le combat qui s’annonce.

À lire aussi > Mass Effect : un artefact prouve l’existence d’Indiana Jones dans le jeu

La scène coupée originelle des Aventuriers de l’Arche Perdue, qui aurait dû apparaître à l’écran, devait montrer Indiana Jones se défendre grâce à son fouet. Les rushes de la répétition, avec Steven Spielberg à la manœuvre, peuvent être vues dans la vidéo ci-dessous. L’archéologue dépassé par son puissant adversaire devait reculer, tomber près d’un étal, et l’énorme épée se retrouver plantée dans une pièce de boucherie. Mais ce n’est pas ce qui s’est passé dans la scène iconique découverte par les spectateurs à l’écran.

Harrison Ford était malade sur le tournage et voulait écourter la scène de combat

Face à cet épéiste et son menaçant cimeterre, Indiana Jones se contente de sortir son pistolet et de l’abattre. « Problème suivant », semble se dire un Harrison Ford particulièrement las. La scène est très cocasse pour son arrêt brutal, et montre un côté très humain du héros, qui exprime sans honte sa fatigue de se faire attaquer par tout et n’importe quoi, et préfère se débarrasser tout de suite de la menace plutôt que de s’épuiser davantage.

Cette scène ultra-célèbre a en réalité été improvisée. Ford était atteint de dysenterie pendant cette partie du tournage. Tourner pendant plusieurs jours une scène de duel élaborée à coups de fouet et d’épées, sous le soleil brûlant du désert, n’est pas l’idéal quand il faut se rendre aux toilettes toutes les cinq minutes. Harrison Ford a suggéré cette résolution comique à Spielberg, et le reste appartient à l’histoire.

À lire aussi > Indiana Jones 5 : des photos confirment le voyage dans le temps

On aura une pensée émue pour le cascadeur Terry Richards, l’adversaire enturbanné d’Indiana Jones, froidement abattu dans le film. S’il s’est préparé plusieurs mois pour cette scène qui n’a finalement pas été tournée, il a également travaillé sur plus de 100 films et productions télévisées des années 60 aux années 90. Et cette scène cocasse des Aventuriers de l’Arche Perdue où il est loin de prouver tout son potentiel s’est avérée sans doute la plus célèbre de toute sa carrière… tout ça à cause des boyaux fragiles d’Harrison Ford.

Source : Screenrant