Accueil » Actualité » Jurassic Park nous a menti, ses voitures n’étaient pas vraiment autonomes

Jurassic Park nous a menti, ses voitures n’étaient pas vraiment autonomes

Dans le film Jurassic Park sorti en 1993, les visiteurs du parc de dinosaures se promenaient à bord de SUVs Ford Explorer modifiés. À l’écran, les voitures semblaient être autonomes, mais ce n’était en réalité pas le cas.

Voici un bel exemple de la magie du cinéma utilisée il y a près de 30 ans. Le réalisateur Steven Spielberg est un spécialiste de ces illusions sur grand écran. Quand on pense au premier Jurassic Park sorti en 1993, on pense immédiatement aux impressionnants dinosaures. Ils semblaient bien vivants à l’époque. En réalité, il s’agissait d’une bonne dose d’effets spéciaux et d’animatroniques grandeur nature réalisés par Stan Winston pour les plans rapprochés. Les dinosaures n’étaient cependant pas la seule innovation du film.

Le Ford Explorer utilisé dans Jurassic Park
Le Ford Explorer utilisé dans Jurassic Park – Crédit : Rebelcan/, CC BY-SA 2.0

Pour coller à l’univers du parc et aux avancées scientifiques réalisées sur les dinosaures, Steven Spielberg avait voulu garder l’aspect futuriste avec des voitures autonomes. Dans le film, ces voitures sont des versions modifiées du SUV Ford Explorer. Celui-ci a d’ailleurs gagné en popularité grâce au film. Néanmoins, les Ford Explorer de Jurassic Park n’étaient pas vraiment autonomes.

À lire aussi > Construire un vrai Jurassic Park, c’est possible, affirme Neuralink

Quelqu’un était caché dans le coffre des voitures pour les conduire dans Jurassic Park

L’acteur Joseph Mazzello qui interprétait le jeune Tim Murphy dans Jurassic Park a révélé une anecdote de tournage plutôt surprenante sur ces fameuses voitures autonomes. « Ces voitures étaient censées conduire elles-mêmes. Eh bien, en réalité, il y avait un gars dans le coffre de la voiture avec un petit écran de télévision, vous savez, plus petit que mon iPad sur lequel je suis en ce moment, et il était penché sur le côté comme ça en conduisant les voitures », avait-il expliqué lors d’une session Q&A avec IGN.

Eh oui, les Ford Explorer de Jurassic Park ne roulaient pas tout seuls en 1993. Ils n’avaient pas la conduite autonome intégrale comme celle sur laquelle Tesla travaille aujourd’hui. À chaque scène du film où on voyait le SUV rouler dans le parc de dinosaures, il y avait en fait quelqu’un caché dans le coffre de la voiture. Ce n’est probablement pas quelque chose auquel les spectateurs ont pensé.

Une autre anecdote de tournage de Jurassic Park concerne la fameuse scène des gobelets d’eau sur le tableau de bord de la voiture. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, l’eau dans le verre ondule à l’approche du T-Rex. En réalité, quelqu’un pinçait une corde de guitare sous la voiture pour faire trembler l’eau avec les ondes sonores.

Source : Slash Film