La NASA s’apprête à lancer une étoile artificielle dans l’espace, un projet fou

La NASA prévoit de mettre en orbite une étoile artificielle d’ici la fin de la décennie. Ce projet innovant vise à améliorer l’observation des phénomènes cosmiques malgré les préoccupations croissantes concernant la pollution lumineuse.

La NASA va lancer une étoile artificielle
La NASA va lancer une étoile artificielle en orbite

La NASA a dévoilé un projet assez fou : la Landolt NASA Space Mission, visant à mettre en orbite une étoile artificielle d’ici la fin de la décennie. Ce projet, qui pourrait transformer notre manière d’observer l’univers, suscite déjà beaucoup d’intérêt et de curiosité.

En dépit des préoccupations croissantes concernant la pollution lumineuse et ses effets sur l’observation astronomique, cette étoile artificielle promet d’apporter des avancées significatives pour la recherche scientifique.

Le concept : une étoile artificielle pour améliorer l’observation astronomique

Selon les détails fournis par la NASA, la mission consistera à lancer un satellite de la taille d’une boîte à pain en orbite géosynchrone à environ 35 786 kilomètres de la surface terrestre. En restant à une position fixe dans le ciel nocturne au-dessus des États-Unis, ce satellite émettra des lasers pour simuler la présence d’étoiles ou de supernovas. Cette technologie permettra aux chercheurs de calibrer et de perfectionner leurs observations à partir de la Terre, améliorant ainsi la précision des études astronomiques.

Pourquoi est-ce important ? Les télescopes au sol pourront utiliser cette étoile artificielle comme référence pour étudier divers phénomènes célestes. Cela permettra de mieux comprendre et d’observer les étoiles réelles et les supernovas, ouvrant la voie à des découvertes scientifiques cruciales.

À lire : Un télescope géant sur la Lune : le projet fou de la Nasa pour explorer l’espace

Hyperespace
Hyperespace © Lucasfilm

Un impact heureusement limité sur la pollution lumineuse

Une des principales préoccupations concernant ce projet est la pollution lumineuse. Cependant, les chercheurs assurent que l’étoile artificielle ne sera pas visible à l’œil nu, étant 100 fois trop faible pour être détectée sans équipement spécifique.

Avec des télescopes équipés de caméras numériques, il sera néanmoins possible d’observer cette étoile et d’en tirer des données précieuses pour la recherche. La bonne nouvelle ? L’impact sur la pollution lumineuse sera minime, ce qui signifie que le projet n’affectera pas significativement la qualité du ciel nocturne.

Un projet cher, certes, mais prometteur

Le projet de la NASA devrait mobiliser une équipe d’environ 30 personnes et coûter aux alentours de 19,5 millions de dollars. Comparé aux coûts astronomiques des autres missions de l’agence, comme celle visant à ramener des échantillons de Mars, cette mission est relativement peu coûteuse mais promet des retombées scientifiques majeures.

L’objectif est de lancer cette étoile artificielle en 2029, bien que la NASA ait parfois du mal à respecter ses calendriers. Si tout se déroule comme prévu, cette étoile artificielle pourrait marquer le début d’une nouvelle ère pour l’astronomie, offrant des outils et des méthodes de recherche encore plus sophistiqués.

Pour en savoir plus sur cette mission innovante, vous pouvez consulter les annonces officielles de la NASA.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !