Accueil » Actualité » Sur Mars, la NASA veut utiliser deux hélicoptères pour ramener les échantillons de Perseverance

Sur Mars, la NASA veut utiliser deux hélicoptères pour ramener les échantillons de Perseverance

La NASA a un nouveau plan pour ramener les échantillons de Perseverance sur Terre. Elle prévoit d’utiliser deux hélicoptères pour récupérer les échantillons du rover et les apporter à une fusée.

Depuis son atterrissage sur Mars en 2021, le rover Perseverance récupère des échantillons du sol martien. Il a récolté son premier échantillon en septembre 2021 après un premier échec. Il en a 10 actuellement. La NASA compte donc ramener ces échantillons sur Terre d’ici quelques années afin de les étudier en laboratoire. En effet, même si Perseverance est équipé d’instruments scientifiques à la pointe, ils ne peuvent pas rivaliser avec ceux des laboratoires terrestres.

Concept d'une mission de récupération des échantillons de Perseverance
Concept d’une mission de récupération des échantillons de Perseverance – Crédit : NASA/ESA/JPL-Caltech

Pour ramener les échantillons martiens sur Terre, la NASA avait initialement prévu de faire atterrir une fusée sur Mars à proximité du rover, mais pas trop proche pour des raisons de sécurité évidentes. Néanmoins, ce n’est pas si simple. L’atterrissage d’une fusée risquerait d’endommager Perseverance et donc les échantillons. L’agence spatiale américaine a donc une nouvelle idée : se servir de deux hélicoptères comme le fameux Ingenuity.

À lire aussi > Les scientifiques ont peur de ramener des germes extraterrestres avec les échantillons de Mars

Une mission audacieuse pour la NASA et l’ESA qui enverraient une flotte d’hélicoptères sur Mars

Actuellement en pause pour quelques semaines, l’hélicoptère Ingenuity est une véritable star. Initialement conçu pour réaliser 5 vols à la surface martienne, il en a déjà réalisé 29 et il n’est pas près d’avoir fini. La NASA compte donc s’inspirer de son succès pour ramener les échantillons de Perseverance sur Terre.

Si le rover Perseverance n’est pas en mesure d’apporter lui-même les échantillons pour une quelconque raison, ces derniers seraient mis en sécurité dans une cachette. Un deuxième rover de l’ESA s’occuperait alors de les récupérer et de les ramener à la fusée. Dans le nouveau plan de la NASA, ce deuxième rover a été remplacé par deux hélicoptères, les cousins d’Ingenuity.

Compte tenu du succès rencontré par Ingenuity, la NASA pense que les petits hélicoptères seraient parfaitement capables de transporter des échantillons sur de courtes distances. Bien entendu, ils seront testés dans d’extrêmes conditions avant de partir sur Mars. Après avoir trouvé les échantillons, les hélicoptères les ramèneraient tous à la fusée MAV (Mars Ascent Vehicle). Plusieurs vols aller-retour seraient prévus. Ensuite, MAV enverrait les échantillons en orbite martienne qui seront alors transmis à l’Earth Return Orbiter de l’ESA dont la mission est de les ramener sur Terre.

Si tout se déroule comme prévu, les échantillons martiens pourraient être largués dans l’atmosphère terrestre dès 2033. D’abord, la NASA doit obtenir l’accord de l’ESA pour cette mission avant de pouvoir la préparer dans les moindres détails.

Source : Ars Technica