Un télescope géant sur la Lune : le projet fou de la Nasa pour explorer l’espace

La Nasa a sélectionné un projet de construction d’un télescope géant sur la face cachée de la Lune, dans le cadre de son programme Artemis. Ce télescope, composé de plusieurs interféromètres optiques, permettrait d’observer l’espace avec une précision inégalée.

Télescope Lune
Le projet AeSI © DR

  • La Lune est un lieu idéal pour l’astronomie car elle est à l’abri des interférences et n’a pas d’atmosphère.
  • La NASA veut y installer un télescope géant, l’Artemis-enabled Stellar Imager (AeSI).
  • L’AeSI pourrait permettre d’observer les étoiles, les trous noirs et les exoplanètes de manière inédite.

La Lune est un lieu privilégié pour l’astronomie, car elle offre des conditions d’observation optimales. Elle est à l’abri des interférences radio et lumineuses de la Terre, et elle n’a pas d’atmosphère qui déforme les images. Elle permet aussi de profiter d’une longue nuit de 14 jours, idéale pour scruter les étoiles.

C’est pourquoi la Nasa, qui prévoit de renvoyer des humains sur la Lune, veut y installer un télescope géant. Il s’agit du projet Artemis-enabled Stellar Imager (AeSI), qui fait partie des 16 projets sélectionnés par le programme Nasa Innovative Advanced Concepts (NIAC) 2024.

Un télescope sur la face cachée de la Lune

Le projet AeSI consiste à déployer un réseau de télescopes multiples, reliés entre eux par des fibres optiques, dans un cratère de la face cachée de la Lune. Ces télescopes formeraient un interféromètre optique, c’est-à-dire un dispositif qui combine les signaux lumineux de plusieurs sources pour créer une image plus détaillée.

L’interférométrie optique est une technique qui a déjà permis de réaliser certains exploits, comme la première image d’un trou noir obtenue par le réseau Event Horizon Telescope. Mais sur la Lune, cette technique pourrait atteindre un niveau de performance inédit, grâce à la stabilité et à la taille du réseau.

À lire : Artemis 2 : voici les 4 astronautes qui s’envoleront vers la Lune en 2024

Le projet AeSI vise à observer les surfaces des étoiles, les disques d’accrétion autour des étoiles jeunes et des trous noirs, et les caractéristiques des exoplanètes proches. Il pourrait ainsi apporter des informations précieuses sur la formation et l’évolution des astres, ainsi que sur la recherche de la vie extraterrestre.

Le projet AeSI est encore au stade de la conception, et il faudra plusieurs années avant de le voir se concrétiser. Il nécessitera aussi un budget conséquent, et une coopération entre les robots et les humains pour le construire et le maintenir. Mais il pourrait représenter une avancée majeure pour la science, et un symbole fort de la présence humaine sur la Lune.

Plus d’informations : Nasa

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !