Accueil » Actualité » La plus grande comète jamais découverte se dirige vers nous

La plus grande comète jamais découverte se dirige vers nous

La gigantesque comète Bernardinelli-Bernstein, probablement la plus grande jamais détectée, atteindra l’orbite de Saturne en 2031. Elle serait mille fois plus grande qu’une comète classique.

Illustration de la comète géante Bernardinelli-Bernstein (Crédits image : NOIRLab/NSF/AURA/J. da Silva)
Illustration de la comète géante Bernardinelli-Bernstein (Crédits image : NOIRLab/NSF/AURA/J. da Silva)

La comète connue sous le nom de comète Bernardinelli-Bernstein (ou C/2014 UN271 en code astronomique), mesure au moins 100 kilomètres de diamètre, soit environ 1 000 fois plus qu’une comète classique. Elle est si grande que les astronomes ont d’abord cru qu’il s’agissait d’une planète naine, à l’instar de Pluton, lorsqu’elle a été découverte en juin 2021.

À lire aussi > Des photos inédites de Mercure prises par la mission Europe-Japon BepiColombo

Surprise pour les astronomes : l’énorme comète atteindra Saturne en 2031

Bernardinelli-Bernstein est actuellement située dans le nuage d’Oort, une sorte de vaste dépotoir de roches glacées qui entoure le système solaire. Elle se trouverait à environ 29 fois la distance entre la Terre et le Soleil, soit 29 unités astronomiques (UA), une distance parfaitement inoffensive qui représente plusieurs dizaines de milliards de kilomètres.

Sauf qu’une surprise de taille vient d’être annoncée publiquement tout récemment par les astronomes qui la surveillent. Suite à une analyse plus approfondie de la comète géante, ils ont découvert qu’elle se déplace rapidement en direction du système solaire. La comète est en effet en train de traverser le nuage et se dirige vers le Soleil, comme le prouve la queue rougeoyante, ou « coma », qui se déroule derrière elle.

À lire aussi > Espace : des astronautes chinois reviennent sur terre après 90 jours de mission

La comète Bernardinelli-Bernstein s’est éloignée pendant 3,5 millions d’années avant de revenir vers nous

Des estimations plus poussées ont donc été réalisées et le verdict est tombé : la comète massive de cent kilomètres devrait arriver près de la planète Saturne dans 10 ans, en 2031, selon une nouvelle étude. Elle passera à 10,97 unités astronomiques du soleil, ce qui la placera juste à l’extérieur de l’orbite de la géante aux anneaux, affirment les chercheurs. Elle repartira ensuite pour le nuage d’Oort sans s’approcher davantage de la Terre.

Bien que cette distance rende toute observation à vue d’œil impossible, les astronomes piaffent d’impatience à l’idée de scruter cette comète massive au télescope lorsqu’elle sera au plus proche de nous. Après avoir modélisé la trajectoire de Bernardinelli-Bernstein, les astronomes qui l’étudient ont calculé qu’elle s’était approchée pour la dernière fois il y a 3,5 millions d’années, s’approchant alors à 18 unités astronomiques du Soleil. Lorsqu’elle repartira, ce sera peut-être la seule fois que l’humanité aura pu l’approcher d’aussi près.

À lire aussi > NASA : La sonde Lucy en route vers Jupiter

C’est donc bien une « nouvelle » comète, dans ce sens que les humains n’ont jamais posé les yeux sur elle auparavant. Le massif objet spatial s’est déplacé durant ces millions d’années jusqu’à 40 000 unités astronomiques de distance, au cœur du nuage d’Oort, avant de revenir vers nous. Son examen plus approfondi en 2031 pourrait aider les scientifiques à mieux comprendre la composition chimique des débuts du système solaire.

Source : Space.com