Accueil » Actualité » La Turquie présente ses voitures électriques et compte bien concurrencer Tesla

La Turquie présente ses voitures électriques et compte bien concurrencer Tesla

Le rêve du président turc devient réalité avec la présentation officielle des 2 premières voitures électriques fabriquées par le consortium national turc, avec le projet de devenir un acteur majeur au niveau mondial.

Image 1 : La Turquie présente ses voitures électriques et compte bien concurrencer Tesla

Si la Turquie fait la une aujourd’hui, ce n’est pas à cause du bras de fer entre Ankara et Google, mais bien sur des questions de voitures électriques. Présentés sous la marque TOGG, ces deux premiers véhicules électriques ouvrent la voie à l’industrie automobile nationale turque qui compte concurrencer Tesla au niveau mondial.

Les 2 premières voitures électriques turques viennent d’être dévoilées

Türkiye’nin Otomobili Girişim Grubu ou TOGG est un consortium d’entreprises automobiles turques créé dans le but de réaliser le rêve vieux de plus de 60 ans du gouvernement turc et de son président Erdrogan de mettre la Turquie parmi les principaux acteurs de l’industrie automobile mondiale. Il faut dire que le pays dispose de nombreuses usines dans lesquelles sont fabriquées nombre de voitures à destination du marché européen essentiellement telles que Renault, Ford, Toyota, Hyundai, etc. Au total, la Turquie investira 3,3 milliards d’euros sur 13 ans dans cette aventure, elle a par ailleurs déjà commandé 30 000 véhicules pour ses administrations.

Le premier véhicule présenté est un prototype C-SUV. Il devrait être lancé en 2022. Le second est le concept d’une berline dont aucune date n’a encore été donnée. Pas seulement électriques, ils se veulent comme des voitures intelligentes haut de gamme pourvues de tous les équipements dont dispose la concurrence tout en promettant un coût moins élevé. Le design est né d’une collaboration avec le studio Pininfarina, qui en plus des voitures dessine des vélos, des bracelets connectés à 150 000 dollars et même des stations de recharge solaire. Il reprend certains symboles turcs comme la tulipe, rappelant que ces véhicules sont détenus à 100 % par le pays.

Des ambitions mondiales pour TOGG

Du côté des caractéristiques, le C-SUV se verra offert avec 2 configurations de batteries, promettant 300 et 500 km d’autonomie. Elles seront rechargeables à 80 % en 30 minutes. Confiant dans sa technologie, elles seront garanties 8 ans. 2 choix de motorisation seront proposés : un moteur de 200 CV en propulsion ou 2 moteurs pour un total de 400 CV en 4 roues motrices. Ils devraient permettre une accélération de 0 à 100 km/h en 7,6 et 4,8 secondes respectivement, assez loin donc des Tesla, surtout avec la mise à jour à 2000 dollars.

Fourni avec un système d’aide à la conduite de niveau 2, TOGG annonce l’avoir conçu prêt pour recevoir des mises à jour vers le niveau 3 et au-delà grâce à sa connexion 5G. Celle-ci sera aussi utilisée pour pleinement intégrer ces véhicules dans les villes intelligentes dont le gouvernement promet le déploiement dans les années à venir. Mais TOGG ne compte pas seulement suivre les tendances, mais bien devenir leader avec par exemple un affichage holographique 3D au tableau de bord.

Source : InsideEVs