Accueil » Actualité » Le Jeu de La Dame : Qui appelle Beth dans l’épisode 6?

Le Jeu de La Dame : Qui appelle Beth dans l’épisode 6?

L’épisode 6 du Jeu de La Dame voit Beth s’envoler dans la dépendance et l’autodestruction après avoir reçu un mystérieux coup de fil de Harry Beltik.

Dans l’épisode 6, après une ascension phénoménale, Beth est au plus mal. Elle vient de perdre sa mère et ce qui aurait du être un match décisif à Paris. La joueuse ne parvient plus à trouver un juste équilibre dans sa vie. Elle tient tête à son beau-père et décide de racheter la maison familiale. Elle commence à remonter la pente. Mais un coup de fil d’Harry Beltik vient faire basculer son destin. Beth se rend compte de tout ce qu’elle a perdu et commence à basculer dans l’excès.

Beth sombre dans une spirale infernale
Beth sombre dans une spirale infernale – Crédit : Netflix

La joueuse d’échecs est alors obligée de surmonter un terrible sentiment d’insécurité. Elle est hanté par ses traumatismes et se débat avec ses addictions, notamment l’alcool.

Quand un coup de fil fait tout basculer

Harry vient immédiatement rendre visite à Beth après le décès de sa mère. Il prétexte venir l’aider pour ses entraînements. Les deux personnages deviennent amants, malgré le jeune âge de l’héroïne. Mais Harry se rend compte que Beth n’est pas la fille qu’il avait idéalisé. Il finit par la quitter. A ce moment précis, il ne se rend pas compte à quel point sa présence peut faire du mal à la jeune fille.

Beth utilise Harry pour surmonter ses peines. Mais Harry la compare à Morphy, un joueur d’échecs mort après être tombé dans la paranoïa. Ces simples paroles ramènent la jeune femme à son propre destin. Elle se rend compte qu’elle est condamnée à suivre le même destin tragique que sa mère Alice. Le public se remémore alors la vie pathétique de cette dernière, présentée sous forme de flash-back dans la série.

L’appel d’Harry pousse Beth dans la dépendance. La jeune femme ne peut s’empêcher de penser à sa mère en écoutant sa voix. Mais surtout parce que les derniers mots de son ancien adversaire impliquent qu’elle plongera tôt ou tard dans la folie. Elle préfère alors ne plus jamais lui parler. Harry est incapable d’aider la jeune femme à vaincre ses démons. Il tente de la protéger mais Beth préfère soigner ses plaies à grands coups d’alcool. Sa présence aurait pu être salvatrice mais finit par être destructrice.

Ce pendant de la vie de Beth rappelle à quel point une réussite de façade peut cacher de lourdes blessures. Malgré un destin incroyable, l’héroïne du Jeu de La Dame doit se battre en permanence contre ses propres démons. Et l’aide qu’on cherche à lui apporter devient encore plus dangereuse pour elle. La série de Netflix permet également de découvrir les tourments du passage à l’âge adulte, galvanisés par le succès et la peur.

Source : Screenrant

Le Jeu de La Dame : La vente d’échecs explose grâce à la série !