Accueil » Actualité » Le « layer switching » de WoW Classic considéré comme de la triche par Blizzard

Le « layer switching » de WoW Classic considéré comme de la triche par Blizzard

La course au niveau 60 bat son plein dans WoW Classic, mais certains joueurs abuseraient du « layer switching », une méthode qui utilise l’une des mécaniques du jeu pour progresser plus vite. Blizzard est au courant et va prendre des mesures.

Image 1 : Le "layer switching" de WoW Classic considéré comme de la triche par Blizzard

Pour faire face au succès de WoW Classic et permettre aux serveurs du jeu de supporter le nombre impressionnant de joueurs simultanés, Blizzard a mis en place un système baptisé « layering ». Celui-ci remplace le sharding utilisé par WoW. Problème : certains joueurs utilisent à leur avantage cette technologie afin de progresser plus vite dans le jeu.

>> WoW classic : les serveurs surpeuplés avant même la sortie du jeu

Sharding ou Layering

Le « sharding », ou « partitionnement horizontal », consiste à distribuer les joueurs dans différentes versions des zones de jeu, en fonction des populations locales. Cela permet de créer un certain équilibre et d’offrir une expérience de jeu plus fluide. L’inconvénient, c’est que cela sépare également les joueurs. des PNJ ou des joueurs peuvent ainsi disparaitre spontanément de l’écran.

Blizzard souhaite maintenir une expérience « classique » avec WoW Classic, c’est pourquoi l’éditeur ne souhaitait pas la présence du sharding. Mais lors de la publication de correctifs ou le lancement des extensions, le stress que subissent les serveurs de jeu rend obligatoire une technologie d’équilibrage des joueurs. C’est pourquoi Blizzard a mis au point le « layering », ou « superposition ».

Cette technologie alternative permet aux différents royaumes de créer plusieurs instances distinctes d’eux-mêmes, mais ce découpage couvre la totalité des fragments de zones, autrement dit le monde entier ! Une fois dans une couche, un joueur ne peut théoriquement pas en changer, sauf s’il rentre dans un groupe. Et c’est justement là que se pose le problème du « layer switching ».

Changer volontairement de couche pour progresser plus vite

En changeant volontairement de couche, un joueur va pouvoir tricher en nettoyant une zone et en récupérant des items (du Lotus Noir par exemple), puis changer de couche et reprendre son « nettoyage », accélérant artificiellement sa progression dans le jeu. Blizzard est bien conscient du problème et a annoncé mettre en place certaines procédures de contrôle afin de rendre le changement de couche plus difficile à exploiter.

A terme, cette technologie d’équilibrage devrait de toute façon disparaitre. Le nombre de couches sera peu à peu réduit à un par royaume d’ici le lancement de la Phase 2.