Accueil » Actualité » Le réacteur nucléaire destiné à la colonie martienne sera prêt en 2022

Le réacteur nucléaire destiné à la colonie martienne sera prêt en 2022

Image 1 : Le réacteur nucléaire destiné à la colonie martienne sera prêt en 2022

Les habitants des futures colonies lunaires et martiennes auront besoin d’énergie. Kilopower est un réacteur nucléaire expérimental dont les capacités ont été mises à l’épreuve sur Terre entre novembre 2017 et mars 2018. Selon ses concepteurs, il devrait être prêt d’ici moins de trois ans, en 2022.

Pas encore d’essai dans l’espace de prévu

La conception du réacteur est supervisée par le département de l’Énergie des États-Unis et la NASA dans les laboratoires de Los Alamos, au Nouveau-Mexique. Comparée aux générateurs thermoélectriques à radioisotope (GTR) que l’on retrouve « traditionnellement » dans les sondes de la NASA ou même dans des robots astromobiles tels que Curiosity, la puissance délivrée par Kilopower sera bien plus grande.

Si tout se passe comme prévu, les premiers colons pourront théoriquement compter sur une puissance électrique continue de 40 kW à l’horizon 2030. Rappelons que la température moyenne de la planète rouge est de −63 °C. On comprendra ainsi qu’un réacteur puissant et fiable sera indispensable à la survie de tout explorateur. Il devra chauffer son logement, mais aussi purifier l’eau qu’il aura puisée, et créer de l’oxygène en filtrant l’atmosphère martienne ou encore alimenter ses véhicules en électricité.

Le principe de fonctionnement de Kilopower est le même que les centrales nucléaires de notre bonne vieille planète. L’énergie dégagée par la fission des atomes de plutonium est transformée en électricité. Cela dit, à l’inverse des réacteurs traditionnels, Kilopower transforme la chaleur en électricité au moyen de moteurs de Stirling plutôt qu’en faisant tourner des turbines à vapeur. Lors des tests, cette technique s’est révélée bien plus efficace que celle utilisée jusqu’à présent par la NASA, avec un taux de conversion de la chaleur en électricité quatre fois supérieur aux GTR classiques.

Des expériences nommées en hommage aux Simpsons

Dès 2012, l’équipe de Los Alamos avait mené des expériences pour prouver la faisabilité de leur concept. La première se prénommait DUFF, pour « Demonstration Using Flattop Fissions » en référence à une marque de bière créée dans les Simpson. La seconde, qui s’est achevée en 2018, s’appelait KRUSTY, pour Kilopower Reactor Using Stirling Technology, et comme Krusty le Clown, personnage des Simpson. 

Selon l’un de ses concepteurs, Kilopower est conçu pour fournir de l’électricité pendant environ 15 ans. L’agence spatiale estime que les premiers colons auront besoin de quatre Kilopower. Ces derniers mesureront plus de trois mètres et pèseront environ 2 tonnes chacun. Il ne reste plus qu’à déterminer un moyen sûr d’envoyer des hommes de manière sûre sur Mars, car il a été démontré que les radiations subies lors d’un voyage de six mois dans l’espace s’avèrent débilitantes pour les astronautes.