Accueil » Actualité » Le trou noir de la Voie Lactée pourrait être un amas de matière noire

Le trou noir de la Voie Lactée pourrait être un amas de matière noire

Sagittarius A, le trou noir autour duquel gravitent les étoiles de notre galaxie, pourrait être tout à fait autre chose.

Les trous noirs sont fascinants pour les scientifiques. Ces objets cosmiques dont on sait finalement assez peu de choses, et qu’on ne peut observer directement, ont encore beaucoup de choses à nous apprendre. Mais il existe un autre mystère cosmique non résolu encore plus obscur, la présence d’une matière inconnue qui constituerait la majeure partie de notre Univers, mais qu’on ne peut observer. Les galaxies sont supposées graviter autour de trous noirs supermassifs. Mais une équipe constituée d’astronomes a mené une étude et suggère que le trou noir supermassif Sagittarius A* pourrait en fait être une énorme masse de matière noire.

Crédit : Pixabay
Crédit : Pixabay

Cette étude clame avoir trouvé des preuves que notre cœur de galaxie ne serait en fait pas un trou noir supermassif. Il serait en fait composé d’une masse de matière noire. Cette affirmation vient contredire le consensus scientifique selon lequel le centre de notre galaxie est le trou noir supermassif Sagittarius A*. Sa présence n’a jamais été directement vérifiée, mais son existence est généralement admise au sein de la communauté des astronomes. En effet, les preuves de sa présence sont nombreuses, notamment à l’observation de son voisinage direct.

Sagittarius A*, une masse de matière noire plutôt qu’un trou noir ?

Cette nouvelle étude considère que les effets observés sur le voisinage de Sagittarius A* pourraient également être expliqués par une masse de matière noire. Cela pourrait même expliquer certaines anomalies observées par le passé. En effet, en 2014, les scientifiques sont tombés sur un problème de taille, inexplicable. Un nuage de gaz, nommé G2, s’est déplacé sur une position bien trop proche du trou noir, et aurait dû être attiré par ce dernier. Le problème, c’est que ce n’est pas arrivé, et le nuage de gaz a simplement continué sa route normalement.

Les chercheurs suggèrent que si ce nuage de gaz n’a pas été impacté par la présence du trou noir, c’est tout simplement car ce n’est pas un trou noir, mais une masse de matière noire. Pour arriver à cette conclusion, l’équipe a créé une simulation de la Voie Lactée, où Sagittarius A* a été remplacé par de la matière noire. Le résultat montre que la galaxie peut fonctionner sans problème de cette façon. D’une manière comparable au cas où un trou noir était en son centre. L’équipe clame également que son modèle est universel et peut s’appliquer à d’autres galaxies. La communauté scientifique n’a pas encore réagi à cette étude.

Espace : la meilleure carte de la matière noire soulève de nouvelles questions sur l’Univers

Source : phys.org