Accueil » Actualité » L’expérience de mort imminente serait un ancien mécanisme de survie primitif

L’expérience de mort imminente serait un ancien mécanisme de survie primitif

L’expérience de mort imminente, couramment appelée EMI ou NDE pour near-death experience en anglais, est un phénomène encore très mystérieux. Dans une nouvelle étude, les chercheurs suggèrent qu’il s’agit d’un mécanisme de survie.

L’expérience de mort imminente est un phénomène à la fois passionnant et intrigant. D’innombrables personnes à travers le monde ont déjà rapporté l’avoir vécue. Aussi appelée EMI ou NDE pour near-death experience en anglais, l’expérience de mort imminente reste encore très mystérieuse à l’heure actuelle. Les scientifiques ont encore beaucoup de questions sans réponse, mais ils commencent progressivement à percer les secrets de l’EMI.

La lumière au bout du tunnel
La lumière au bout du tunnel – Crédit : Timon Studler / Unsplash

Après avoir découvert que la longévité humaine pourrait battre de nouveaux records dans les décennies à venir, d’autres chercheurs ont mené une étude sur les expériences de mort imminente. En effet, des chercheurs de l’université de Liège et de l’université de Copenhague ont découvert la raison la plus probable pour laquelle une personne peut faire l’expérience d’une mort imminente. L’EMI serait tout simplement un ancien mécanisme de survie.

L’expérience de mort imminente humaine serait l’évolution d’un mécanisme animal

On retrouve un mécanisme similaire chez les animaux qui s’appelle la thanatose. Le corps des animaux se raidit totalement en présence d’un danger pour simuler un état de mort. Ils échappent ainsi aux prédateurs. Les propriétaires de chat ont peut-être déjà vu ce phénomène. Leur félin rapporte une souris qui semble parfaitement morte jusqu’à ce qu’elle se relève pour s’enfuir.

Chez les humains, l’expérience de mort imminente se produit généralement lorsqu’une personne fait face à une situation extrêmement stressante qui semble fatale. Il peut par exemple s’agir d’un accident de voiture. Ainsi, l’EMI humaine serait une évolution de la thanatose animale.

Néanmoins, des mystères persistent. En effet, nous ne savons toujours pas pourquoi les personnes ayant eu une EMI ont des perceptions et des images complexes. Celles-ci varient d’un individu à un autre. Selon l’étude, l’évolution de l’EMI aurait été causée par le développement humain des compétences linguistiques.

Enfin, le neurologue Daniel Kondziella a notamment expliqué que : « il convient de noter que les mécanismes cérébraux proposés derrière la simulation de mort ne sont pas sans rappeler ceux qui ont été suggérés pour induire des expériences de mort imminente, y compris l’intrusion du sommeil à mouvements oculaires rapides dans l’éveil. Cela renforce encore l’idée que les mécanismes évolutifs sont d’importantes informations pour développer un cadre biologique complet pour les expériences de mort imminente ».

Source : SlashGear