Accueil » Actualité » Mars : le robot Curiosity se lance à l’assaut de la montagne Aeolis Mons

Mars : le robot Curiosity se lance à l’assaut de la montagne Aeolis Mons

Après avoir passé des années à explorer le cratère qui entoure la montagne Aeolis Mons, le robot d’exploration Curiosity s’apprête à la gravir. Les scientifiques y chercheront la présence de sels, indiquant un ancien lac.

Image 1 : Mars : le robot Curiosity se lance à l'assaut de la montagne Aeolis Mons
Crédits : NASA

L’été sera résolument tourné vers Mars. En effet, la NASA enverra son nouveau robot Perseverance vers la planète Mars. La Chine également lancera son propre rover Tianwen à bord d’une fusée Longue Marche 5. Enfin, les Emirats Arabes Unis feront décoller une sonde depuis le Japon. En attendant ces nouveaux amis, Curosity continue son travail d’enquête.

Une nouvelle mission pour le robot vieillissant

Depuis un an, le robot de la NASA parcourt la surface martienne depuis son atterrissage en 2012 à Aeolis Palus, une plaine située dans le cratère Gale. Le lieu n’a pas été choisi au hasard puisque les scientifiques ont conçu Curiosity pour l’étude géologique, géochimique et biologique de Mars, comme la découverte de l’ère glaciaire. Les contreforts de la montagne Aeolis Mons étaient donc idéaux pour remplir ces différentes missions.

Maintenant que la zone est bien connue, la NASA a décidé de faire grimper ce sommet à son petit robot. Mais le chemin vers le « Mont Sharp », le surnom d’Aeolis Mons, sera semé d’embuches. Déjà en route, Curiosity doit d’abord parcourir une distance de 1,6 kilomètre. Il arrivera alors au pied de la montagne de 5 kilomètres d’altitude. L’objectif est d’observer les couches sédimentaires successives et analyser le sol afin de déterminer quelles étaient les dimensions et la composition du lac aujourd’hui disparu.

Suivant la nature du sol, Curiosity peut parcourir 25 à 100 mètres par jour. Récemment, la NASA a fait appel aux internautes pour entrainer son moteur d’intelligence artificielle pour la reconnaissance des sols. Le robot va donc quitter le sol d’argile sur lequel il évoluait jusqu’à maintenant pour rejoindre un sol de sulfate, donc de sels. Il pourrait s’agir de l’une des dernières missions pour Curiosity qui commence à prendre de l’âge.

Image 2 : Mars : le robot Curiosity se lance à l'assaut de la montagne Aeolis Mons
Crédits : NASA

Source : BGR