Accueil » Actualité » Mars : L’hélicoptère martien Ingenuity annule sa prochaine tentative de vol

Mars : L’hélicoptère martien Ingenuity annule sa prochaine tentative de vol

L’hélicoptère martien de la NASA, Ingenuity, n’a pas décollé comme prévu au début du mois. En cause : une anomalie détectée au niveau de ses servomoteurs…

Ingenuity devait effectuer sa 14e sortie sur la planète rouge le 18 septembre. Ce vol était considéré comme risqué par la NASA. En effet, l’atmosphère martienne est très ténue. Plus grave, cette densité varie selon les saisons. Si habituellement celle-ci représente environ 1,5 % de l’atmosphère terrestre, elle est désormais tombée à 1 %.

Ingenuity - Crédit : wikimedia
Ingenuity – Crédit : wikimedia

La NASA a donc tenté de faire voler l’appareil sur une courte distance afin de prouver qu’il est capable de fonctionner dans des conditions difficiles. Afin d’y parvenir, les ingénieurs ont décidé de faire tourner les rotors d’Ingenuity à une vitesse supérieure à la normale. Ceux-ci ont donc tenté de pousser cette dernière à 2700 tours par minutes, au lieu des 2537 RPM habituels.

Les scientifiques ont donc effectué un test préalable au vol le 15 septembre. Ils ont ainsi fait tourner les pales à 2800 tours/minute, sans faire décoller l’appareil. Ce jour-là tout s’est bien passé, le test ayant été concluant. Cependant le 18 septembre, jour programmé pour son décollage, Ingenuity est resté au sol.

Ingenuity de la NASA : l’appareil a décidé de ne pas décoller

Jaakko Karras, chef adjoint des opérations d’Ingenuity au Jet Propulsion Laboratory de la NASA, déclare : « Voici ce qui s’est passé : Ingenuity a détecté une anomalie dans deux des petits servomoteurs de commande pendant sa vérification automatique et a fait exactement ce qu’il était censé faire : Il a annulé le vol.”

Les servomoteurs sont essentiels à un vol stable et contrôlé, et l’équipe technique prend cette défaillance très au sérieux. La NASA tente toujours d’en déterminer la cause, mais cela pourrait être dû à l’usure croissante des engrenages et des liaisons des servos. Il est à noter qu’Ingenuity est initialement un simple démonstrateur technologique. En effet, celui-ci devait initialement effectuer à peine cinq vols.

Bonne nouvelle cependant, Ingenuity a passé avec succès deux autres tests mettant à l’épreuve ses servomoteurs, le 21 et le 23 septembre. Il est donc possible que ce problème ne soit pas récurent. « Nous disposons d’un certain nombre d’outils pour résoudre l’anomalie et nous sommes optimistes quant à la possibilité de la surmonter et de recommencer à voler bientôt » écrit Karras.

A lire aussi > Mars : l’hélicoptère Ingenuity photographie le rover Perseverance en plein vol

Source : space.com