Accueil » Actualité » NASA : le retour des astronautes sur la Lune d’ici 2024 n’est « pas faisable », Elon Musk propose l’aide de SpaceX

NASA : le retour des astronautes sur la Lune d’ici 2024 n’est « pas faisable », Elon Musk propose l’aide de SpaceX

La NASA n’est pas encore prête à retourner sur la Lune en 2024 dans le cadre du programme Artemis. L’inspecteur général de l’agence spatiale a annoncé que le retour sur la Lune des astronautes américains n’est « pas faisable ».

Le programme Artemis de la NASA va prendre du retard. L’agence spatiale américaine avait effectivement prévu d’envoyer à nouveau des astronautes sur la Lune d’ici 2024. Selon un nouveau rapport du Bureau de l’inspecteur général (OIG), ce n’est finalement « pas faisable ». La raison ? Les combinaisons spatiales des astronautes ne seront pas terminées d’ici 2024.

Un prototype de la combinaison spatiale xEMU
Un prototype de la combinaison spatiale xEMU – Crédit : NASA

La NASA a expliqué que : « le développement de nouvelles combinaisons spatiales est un élément essentiel pour atteindre les objectifs de la NASA pour renvoyer les humains sur la Lune ». La nouvelle génération de combinaison spatiale est appelée Exploration Extravehicular Mobility Unit (xEMU).

Les nouvelles combinaisons spatiales ne seront pas prêtes avant avril 2025

Les deux premières xEMU auraient dû être produites d’ici novembre 2024. Cependant, l’agence spatiale américaine rencontre des ralentissements qui vont l’empêcher d’avoir les combinaisons spatiales prêtes. Par ricochet, « un atterrissage lunaire à la fin de 2024, comme le prévoit actuellement la NASA, n’est pas réalisable », selon l’OIG.

À l’heure actuelle, les combinaisons spatiales que les astronautes portent à bord de l’ISS ont été conçues il y a 45 ans. Il est donc vital que la NASA développe de nouvelles combinaisons pour la sécurité des astronautes au cours des prochaines missions et notamment celle sur la Lune. Cela fait maintenant 14 ans que la nouvelle combinaison spatiale est en développement.

De plus, le développement des xEMU a déjà coûté 420 millions de dollars à la NASA qui prévoit d’investir 625,20 millions de dollars supplémentaires. Néanmoins, les nouvelles combinaisons spatiales ne seront pas prêtes pour aller dans l’Espace « avant avril 2025 au plus tôt ».

Par conséquent, Elon Musk propose l’aide de SpaceX. Il a effectivement déclaré sur Twitter que : « SpaceX pourrait le faire si besoin ». Le PDG de SpaceX est donc intéressé à travailler en partenariat avec la NASA pour les combinaisons spatiales. D’ailleurs, SpaceX a déjà obtenu le contrat de l’agence spatiale pour fournir l’atterrisseur lunaire de la mission Artemis.

Source : Space.com