Accueil » Actualité » Netflix : fin programmée pour le numéro un du streaming ?

Netflix : fin programmée pour le numéro un du streaming ?

La plateforme SVOD, jadis crainte par les chaînes TV du monde entier, séduit-elle encore les foules ? Au lendemain des Emmy Awards 2019 dominés par HBO et Amazon, Netflix ne repart qu’avec trois prix. Et pourrait bien perdre sa place de leader dès l’an prochain.

Netflix fin programmee 2020

Avec 27 nominations cette année, Netflix pensait faire jeu égal avec HBO, le favori coutumier des Emmy Awards. Flop total : la messe américaine des séries TV ne lui a décerné que trois statuettes. Meilleure réalisation et meilleure actrice dramatique dans un second rôle pour Ozark, meilleur acteur de mini-série pour Dans leur regard. HBO finit, sans surprise, grand vainqueur de la soirée avec huit prix récompensant ses séries phares (Game of Thrones, Barry, Chernobyl). Tandis qu’Amazon Prime Video crée la surprise en repartant avec six titres !

Les séries originales Netflix ne séduisent pas

Au-delà de la reconnaissance critique, les audiences – le nerf de la guerre – des productions sérielles Netflix n’ont jamais rivalisé avec celles des networks classiques. Ainsi, aux Etats-Unis, seules Orange is The New Black et surtout Stranger Things ont déjà dépassé le graal des 15 millions de téléspectateurs devant un épisode. Or Orange is The New Black s’est arrêtée cette année.

Non, les véritables poules aux œufs d’or de Netflix, ce sont ces séries qui fleurent bon la nostalgie, terminées depuis une décennie ou presque.Et dont la plateforme a acquis les droits de diffusion, moyennant des dépenses conséquentes. Citons Friends et The Office, « louées » pour près de 100 millions de dollars chacune. Des programmes non originaux qui concentrent 72% du temps de cerveau disponible des abonnés Netflix, selon une enquête Nielsen menée fin 2018.

Netflix Friends

Quand la trésorerie de Reed Hastings ne suit plus…

Et là encore, le champion du streaming perd du terrain. Il perdra ainsi les droits de Friends début 2020,Warner les facturant désormais à 425 millions de dollars ! The Office, détenue par NBC, passera à 500 millions de dollars. Une flambée des prix qui s’explique par l’arrivée de nombreux concurrents sur le marché du SVOD, tels Apple, Disney, HBO ou encore Peacock.

Le catalogue des séries Netflix risque de se réduire comme peau de chagrin au cours des prochains mois. Il résiste encore en programmant des acquisitions stratégiques, à l’instar de Seinfeld qui deviendra propriété exclusive de Reed Hastings dès 2021. Pour la modique somme d’un demi-million de dollars. En contrepartie, le géant californien pourrait recentrer sa production sur les émissions de variété, plus économiques et populaires. En espérant que sa perte d’abonnés(-126 000 durant ce printemps) finisse par s’estomper…