Accueil » Actualité » Overwatch : on a découvert le nom de son clone par les créateurs de LoL

Overwatch : on a découvert le nom de son clone par les créateurs de LoL

Riot Games, l’éditeur et développeur derrière le jeu League of Legends, travaille sur « Project A », un nouveau FPS tactique qui n’est pas sans rappeler le célèbre Overwatch de Blizzard. Et on a trouvé son véritable nom : Ares !

Mis à part quelques petits jeux mobiles, Riot Games n’a depuis sa création lancé qu’un seul véritable jeu : League of Legends. En seulement quatre ans, ce dernier est devenu l’un des jeux les plus joués (et regardé) au monde. LoL va d’ailleurs prochainement être lancé sur mobiles et consoles. Le développeur espère bien renouveler ce succès avec un nouveau jeu encore en développement, basé sur l’Unreal Engine : « Project A ».

Image 1 : Overwatch : on a découvert le nom de son clone par les créateurs de LoL

Il s’agit bien sur d’un nom de code, Riot Games n’ayant pas encore communiqué le nom officiel. Toutefois, certains indices laissent à penser que le nom « Ares » pourrait être choisi.

Image 2 : Overwatch : on a découvert le nom de son clone par les créateurs de LoL

Ares, le FPS tactique et futuriste de Riot Games, l’éditeur de LoL

Avec « Project A », Riot Games laisse de côté les MOBA et l’univers League of Legends. Ce jeu, encore au début de son développement, est de type FPS tactique, avec un côté cartoon et une absence de sang qui l’éloigne d’autres titres comme CS:GO mais le rapproche plutôt d’Overwatch. « Project A » se déroule d’ailleurs sur une Terre futuriste.

L’éditeur, par la voix d’Anna Donlon (productrice exécutive du jeu), indique que les différents personnages auront chacun des pouvoirs qui leur sont propres. Il est par ailleurs déjà prévu que « Project A » ait une durée de vie très longue. Quand on sait que LoL fête cette année son dixième anniversaire, on peut faire confiance à Riot Games de ce côté.

A lire : Riot Games a trouvé comment capter une nouvelle audience pour League of Legends

Riot Games compte tout particulièrement optimiser le netcode de « Project A » afin de diminuer au maximum les temps de latence client/serveur. Il est déjà prévu que les serveurs du jeu et l’infrastructure réseau associée soient suffisamment dimensionnés afin d’éviter tout phénomène de lag.

L’éditeur ne semble pas particulièrement pressé de sortir ce clone d’Overwatch. Il préfère visiblement prendre son temps afin de peaufiner tous les détails et ne sera probablement pas disponible avant de nombreux mois. On devrait tout de même en apprendre un peu plus sur Ares d’ici l’année prochaine.

A lire : Overwatch sur la nouvelle Nintendo Switch, c’est maintenant officiel

Source : Riot Games