Accueil » Actualité » Tesla détecte désormais les dispositifs qui trompent l’Autopilot

Tesla détecte désormais les dispositifs qui trompent l’Autopilot

Pour profiter pleinement du pilote automatique, les conducteurs d’une Tesla doivent garder les mains sur le volant afin d’appliquer régulièrement une légère pression. Si beaucoup de conducteurs auront trouvé des manières dérivées de contourner ce problème, le groupe d’Elon Musk, dans une mise à jour, vient d’empêcher tout dispositif de leurrer son Autopilot.

Un dispositif qui trompe l'Autopilot Tesla
Un dispositif qui trompe l’Autopilot Tesla © Consumer Reports

Afin d’utiliser la version bêta du pilote automatique et de conduite entièrement autonome (FSD), Tesla demande à ses conducteurs de garder les mains sur le volant. Les voitures du groupe ne sont pas équipées d’outils de détection des mains sur le volant à proprement parler, mais d’un système qui vérifie si une pression est régulièrement appliquée sur le volant.

Un système qui aura poussé certaines personnes à le tromper, en coinçant une bouteille d’eau dans le volant, par exemple. Aux États-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a même dû intervenir et interdire des appareils clairement commercialisés à cet effet.

Aujourd’hui, Tesla essaie de résoudre le problème directement via logiciel.

Une mise à jour publiée par Tesla empêche de tromper l’Autopilot

Teslascope, qui fouille dans les mises à jour logicielles de Tesla, a trouvé quelque chose d’intéressant dans la dernière mise à jour : Tesla peut donc désormais détecter les dispositifs de neutralisation du pilote automatique et oblige les conducteurs à désactiver le pilote automatique s’ils sont détectés.

« La dernière version de Full Self-Driving Beta (V10.69.3.1) peut détecter certaines formes de dispositifs de neutralisation du pilote automatique et sera lentement adaptée au fil du temps à mesure que de nouvelles méthodes seront découvertes par Tesla » indiquent nos confrères.

À lire : Tesla vs. BMW : qui a le meilleur autopilot ?

Avec un record de morts et d’accidents sur la route, l’Autopilot est une technologie encore en version bêta et sans aucun doute dangereuse si les conducteurs ne font pas attention. Tesla essaie ainsi de trouver des moyens de s’assurer que les conducteurs mettent vraiment la main sur le volant, prêts à prendre le contrôle à tout moment.

Tesla utilise également de plus en plus sa caméra orientée vers la cabine pour surveiller l’attention du conducteur, et il est connu qu’elle envoie des avertissements à ce dernier lorsque son regard n’est pas sur la route.