Accueil » Actualité » Tesla fait du profit durant le confinement, cette mesure « fasciste », selon Elon Musk

Tesla fait du profit durant le confinement, cette mesure « fasciste », selon Elon Musk

Elon Musk a été un commentateur prolixe depuis le début de la pandémie de Covid-19. Après avoir longtemps nié la dangerosité du virus, il s’attaque maintenant au confinement trouvant cette mesure fasciste et exigeant la libération de la population.

Image 1 : Tesla fait du profit durant le confinement, cette mesure « fasciste », selon Elon Musk
Crédits : Daniel Oberhaus (CC-BY)

Elon Musk garde rarement sa langue dans sa poche. Par le passé, cela lui a valu des soucis avec la justice et même avec le conseil d’administration de Tesla. Pourtant, rien de tout cela ne semble lui avoir servi de leçon puisqu’aujourd’hui, il attaque frontalement les mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Pour Elon Musk, le confinement va à l’encontre des valeurs américaines

Depuis l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 aux États-Unis, Elon Musk n’a cessé de tenir des propos allant à l’opposé des faits scientifiques. Ainsi, il a suggéré que les médecins gonflaient le nombre de cas pour des raisons financières, que ce n’était qu’une grippe habituelle et plus récemment, le 19 mars, que « le nombre de cas tomberait probablement à 0 aux États-Unis à la fin du mois d’avril ». Hier c’était 22 541 nouveaux cas qui y étaient détectés, franchissant la barre symbolique du million de cas détectés au total.

Concernant Tesla, Elon Musk a maintenu ouverte pendant 5 jours l’usine de Fremont en Californie malgré le confinement avant de finalement la fermer temporairement, tandis que la Gigafactory du Nevada n’a jamais fermé malgré les ordres du gouverneur. Les salariés malades ou inquiets peuvent toutefois rester chez eux. Pendant la présentation des résultats de Tesla au premier trimestre, qui a réalisé près de 6 milliards d’euros de revenu, soit 9 cents par action, il est revenu sur le tweet qui avait provoqué la controverse dans lequel il appelait à la libération des États-Unis.

Il explique : « L’expansion du confinement, ou comme nous l’appelons, l’emprisonnement forcé de la population chez elle, contre leurs droits constitutionnels est, à mon avis, en train de détruire la liberté du peuple de façon horrible et inadmissible et ce n’est pas la raison pour laquelle les gens sont venus et ont construit ce pays ». Il ajoute : « Si quelqu’un veut rester chez lui, très bien. Ils devraient pouvoir rester à la maison et ne pas être forcés d’en partir. Mais dire qu’ils ne peuvent pas sortir de chez eux et qu’ils seront arrêtés s’ils le font… c’est fasciste. Ce n’est pas démocratique. Ce n’est pas la liberté. Rendez aux gens leur putain de liberté ».

Source : The Verge