Accueil » Actualité » Tesla isole les câbles de ses voitures avec du soja, les rats les mangent

Tesla isole les câbles de ses voitures avec du soja, les rats les mangent

Des propriétaires de voitures Tesla se sont plaints d’un problème inhabituel qui a affecté leurs véhicules électriques. En effet, aux États-Unis, des rongeurs s’attaqueraient actuellement aux voitures électriques dans tout le pays.

Une propriétaire concernée par les attaques de rats a demandé de l’aide à Tesla pour qu’ils couvrent le coût des dommages, mais la société d’Elon Musk a refusé sa demande.

Tesla Model 3 - Tesla
Tesla Model 3 – Crédit : Tesla

Sarah Williams, un médecin de 41 ans vit à Manhattan et utilise sa Tesla pour se rendre au travail dans le Bronx. A la mi-mai, elle emmène sa Model 3 de 2018 chez le concessionnaire Tesla de Paramus, dans le New Jersey, pour un problème de climatisation qui ne fonctionne plus.

La propriétaire de la voiture électrique a eu une très mauvaise surprise en ouvrant sa boîte à gants, puisqu’elle a vu un rat en sortir. Même si la Tesla Model 3 est à l’épreuve des balles, elle semble toujours être vulnérable aux rats. Le rongeur avait grignoté plusieurs fils internes, visiblement très attiré par leur odeur.

Tesla isole ses câbles avec du soja !

Tesla utilise du soja pour isoler ses câbles au lieu du pétrole, car c’est moins cher et meilleur pour l’environnement. Cependant, cela aurait pour inconvénient d’attirer les rongeurs, qui n’hésiteront pas à dévorer tous les câbles. La propriétaire a donc rapidement contacté Tesla pour réclamer un dédommagement.

Malheureusement pour elle, même si les rats semblent apprécier le soja, Tesla se dégage de toute responsabilité et lui précise qu’il ne couvrira pas les frais de réparation. Selon la propriétaire, cela lui a coûté plus de 5000 dollars et un véhicule immobilisé pendant plus d’un mois.

« La plupart des constructeurs automobiles utilisent le soja par rapport au pétrole pour l’isolation des fils pour les véhicules plus récents parce que c’est moins coûteux et meilleur pour l’environnement. », a écrit Jose Solis, conseiller en service de Tesla, dans un e-mail à Williams en réponse à sa demande. « L’utilisation de ce matériau ne serait pas considérée comme un ‘défaut’ de conception ou d’utilisation… Considérant qu’il y a trop de facteurs hors du contrôle de Tesla, nous ne pouvons pas couvrir cela sous une garantie ou une réparation. ».

Il est donc important de noter que ce problème ne concerne pas que les véhicules du constructeur américain, mais qu‘une bonne partie de ses concurrents est potentiellement touchée. Puisque la Tesla Model 3 est très populaire, on peut s’attendre à ce que ce type de témoignage se multiplie dans les prochaines semaines.

Source : Carscoops