Accueil » Actualité » En Tesla, les tunnels d’Elon Musk permettent de traverser Las Vegas en 5 minutes

En Tesla, les tunnels d’Elon Musk permettent de traverser Las Vegas en 5 minutes

Dévoilé en 2018, le tunnel souterrain de la Boring Company connaît une phase de test cette semaine. Si l’on est encore loin des idées futuristes du dirigeant de Tesla, le concept s’avère prometteur.

Cette semaine ont commencé les tests du tunnel souterrain construit par la Boring Company. Le but de ce tunnel est de désengorger les rues de Las Vegas et permettre de remplacer une marche de 45 minutes par un trajet de deux minutes.

Image 1 : En Tesla, les tunnels d’Elon Musk permettent de traverser Las Vegas en 5 minutes
Crédit : Boring Company

Ce premier tunnel mesure 1,6 km de long et comporte 3 stations. Selon les premiers testeurs, la vitesse maximale dans les tunnels se situe autour des 65 km/h et parcourir l’ensemble du tunnel prend environ 5 minutes. Il a coûté 52,5 millions de dollars, dont 48,6 millions financés par la société d’Elon Musk.

Différent du concept de base

Le concept du tunnel imaginé par la Boring Company était extrêmement ambitieux. Un train de véhicules lancés à 240 km/h à l’aide d’un système spécial de rails, adaptables sur les véhicules électriques autonomes pour une somme contenue.

En réalité, le tunnel ne se franchit actuellement qu’en conduite manuelle, à vitesse réduite, permettant, selon la ville de Las Vegas, le transport d’environ 800 à 1 200 passagers par heure, soit moins qu’une ligne de bus. Il s’agit néanmoins d’une démonstration de concept et avec les évolutions technologiques, notamment l’arrivée prochaine d’une conduite autonome de niveau 5 qui s’appuiera uniquement sur les caméras de la voiture, permettront certainement d’améliorer le « débit ».

En attendant, de nombreux utilisateurs qui ont pu tester le tunnel fournissent suffisamment de photos et de vidéos pour donner une idée du concept. C’est donc une douzaine de véhicules fournis (à la manière d’une rame de métro) par Tesla qui se chargent du transport. On retrouve des Model 3, Model Y et Model X. La légende raconte que le tunnel serait même assez large pour accueillir un Cybertruck. (même s’il s’agit ici du tunnel de Los Angeles)

Pour réaliser un trajet, le fonctionnement est assez similaire à la location d’une trottinette électrique. Une application vous attribue un véhicule libre. Il semblerait que les testeurs se soient amusés à aller de station en station afin de tester plusieurs véhicules. Chaque testeur aurait réalisé entre sept et douze trajets chacun.

Une démonstration technique d’un futur réseau capable de transporter jusqu’à 150 000 passagers par heure une fois pleinement développé. L’ouverture officielle est prévue pour début juin de cette année.

Source : theverge