Accueil » Actualité » Tesla : l’Autopilot se passera de radar et se concentrera sur ses caméras

Tesla : l’Autopilot se passera de radar et se concentrera sur ses caméras

Tesla a annoncé la transition vers “Tesla Vision”, une visualisation de l’espace uniquement basée sur les caméras embarquées. Le constructeur se passera donc à l’avenir du radar frontal.

Tesla se prépare à changer la façon dont les systèmes d’assistance à la conduite perçoivent l’environnement. À l’heure actuelle, en plus des caméras, la voiture utilise un système de radar à l’avant pour percevoir les obstacles et les distances. Dans un avenir très proche, ce radar va complètement disparaître laissant place à une vision gérée par les caméras embarquées.

Image 1 : Tesla : l’Autopilot se passera de radar et se concentrera sur ses caméras
Crédit : extrait Youtube / greentheonly

La mise à jour du FSD a été annoncée il y a plusieurs mois de cela et un hackeur avait dévoilé ce que la voiture voyait au travers des caméras. Un pas en avant vers la conduite autonome de niveau 5, mais qui se fera au prix de concessions provisoires.

Un pas en arrière le temps de la transition

La transition vers le système 100 % optique se fera dans un premier temps sur les Model 3 et Model Y qui sortiront des usines américaines dès ce mois-ci. Pour les personnes qui ont commandé un véhicule avant l’annonce, le constructeur a prévu de les notifier avant la livraison.

Si Tesla parle de transition plutôt que de nouveauté, c’est parce qu’une partie des options du véhicule seront impactées et donc dégradées ou suspendues le temps que le constructeur s’assure du bon fonctionnement de l’ensemble. À la manière d’un jeu vidéo comme Cyberpunk, c’est un produit qui n’est pas fini qui sera livré aux clients.

Bien évidemment, le constructeur fera des mises à jour correctives par OTA dans les semaines qui suivent afin d’améliorer les performances et réactiver l’ensemble des fonctionnalités. Ainsi le système “Autosteer”, permettant la conduite entre les voies (et le changement de voie à l’activation du clignotant) ne s’activera qu’en dessous de 120 km/h tout en prenant une plus grande distance de sécurité. Le Smart Summon et l’anti franchissement ne seront eux probablement pas disponibles à la livraison.

Rapprocher l’Autopilot de l’humain

Aujourd’hui, aucun système ne se base uniquement sur la vision pour assurer la conduite d’une machine. Seul le cerveau humain le permet. Pour ce qui est de la conduite autonome, les voitures s’équipent d’une grande quantité de capteurs en tout genre.

Avec le progrès de l’intelligence artificielle et des capacités de traitement de l’informatique, Elon Musk prend le pari de s’appuyer sur ce qui ressemble le plus à l’œil humain pour un ordinateur : la caméra. Et des caméras, une Tesla en embarque suffisamment pour offrir à la voiture un champ de vision bien plus large que le nôtre.

Reste à régler la question de l’interprétation par l’ordinateur, mais Tesla semble confiant sur ce point et Elon Musk annonce l’arrivée de la conduite complètement autonome pour la fin de l’année 2021, ce qui n’est pas sans rappeler l’annonce de l’année dernière.

Source : electrek