Accueil » Actualité » Tesla Model 3 : 50 chevaux supplémentaires en hackant l’ordinateur de bord

Tesla Model 3 : 50 chevaux supplémentaires en hackant l’ordinateur de bord

Un garage québécois a découvert le moyen de pirater l’ordinateur de bord de la Model 3 bimoteur afin de lui offrir 50 chevaux supplémentaires, comme la mise à jour logiciel de Tesla, mais pour 1000 dollars au lieu de 2000.

Ingenext
Crédits : Ingenext

On sait que les Tesla embarquent des fonctions supplémentaires qui ne sont pas activées par défaut au moment de l’achat. C’est le cas des sièges arrière chauffants, ou de l’augmentation des performances de la Model 3 Dual Motor. Pour les débloquer, il faut passer par la case achat depuis l’application.

1000 dollars pour « pucer » sa voiture

Mais un garage québécois a trouvé le moyen de modifier la Tesla Model 3 bimoteur pour lui offrir les 50 chevaux supplémentaires que Tesla facture 2000 dollars. Il se présente sous la forme d’un petit boitier nommé « Boost 50 ». Pour 1000 dollars, il permettra de passer le 0 à 100 km/h sous la barre des 3,8 secondes. Il réduit également la sensibilité de l’accélérateur pour améliorer le temps de réaction au lancement.

En plus de ce gain de performance, le boitier accessible en WiFi permet, depuis un smartphone ou une tablette, d’activer le réchauffage des batteries, de passer la voiture en mode Drift et apportera bientôt l’ouverture automatique de la porte conducteur. Ingenext permet même de transformer une Model 3 Dual Motor en Model 3 Performance, mais l’opération doit s’effectuer dans un garage. Cette modification plus invasive nommée « Ghost » coûte environ 2000 euros. Pour bien comprendre la différence entre les 2 Model 3 nous avions fait un comparatif.

D’après le fabricant, les mises à jour Tesla sont toujours accessibles et le module Boost 50 serait indétectable à distance. Toutefois, il conseille de le retirer avant de se rendre dans un centre de service Tesla. L’installation est rapide, puisqu’il suffit d’accéder à l’espace sous la boite à gant, de brancher les 2 connecteurs et de refermer le panneau. Il n’est pas déraisonnable de penser que Tesla va se pencher sur un patch bloquant ce boitier si cela est possible voire annuler la garantie de ceux qui l’ont utilisé.

Source : Ingenext