Accueil » Actualité » Tesla numéro 1 des ventes de voitures électriques

Tesla numéro 1 des ventes de voitures électriques

Avec 807 954 véhicules électriques vendus cette année, Tesla dépasse son concurrent chinois BYD pour devenir le numéro 1 mondial des constructeurs de voitures électriques. Une position qui pourrait se conforter avec le lancement du Cybertruck qui enregistre déjà 146 000 commandes.

Image 1 : Tesla numéro 1 des ventes de voitures électriques

2008 marque le départ de deux constructeurs automobiles qui en quelques années ont connu une croissance exponentielle. Elon Musk lançait alors son premier véhicule électrique avec le Tesla Roadster, et au même moment Warren Buffett prenait 25 % du capital d’une jeune entreprise chinoise, BYD. En seulement dix ans et avec des stratégies diamétralement opposées, les deux sociétés sont devenues les leaders mondiaux du marché des véhicules électriques. Au coude à coude pendant des années, Tesla parvient à dépasser son concurrent chinois en 2019 pour prendre la tête des constructeurs de véhicules électriques. En octobre 2019, Tesla est parvenue à vendre 807 954 véhicules contre 787 150 pour BYD.

Image 2 : Tesla numéro 1 des ventes de voitures électriques

Cybertruck : et si Tesla en avait fait une supercar ?

Plus ambitieux que BYD, Tesla prend la tête du marché des véhicules électriques 

Dans sa vidéo publiée sur YouTube, Kevin Rooke analyse l’évolution du marché et relate l’histoire remarquable des deux constructeurs. Ils ont débuté pratiquement au même moment avec des stratégies et des marchés différents. Pourtant, les deux firmes ont rencontré un succès sans précédent qui préfigure un parc automobile tout électrique dans un avenir proche. 

À ses débuts Tesla s’est concentré sur le marché américain avec le Tesla Roadster aux alentours de 100 000 dollars, un véhicule entièrement électrique réservé à une clientèle aisée. De son côté, BYD s’est lancé plus prudemment sur le marché chinois. Tout en poursuivant son activité historique de fabricant de batteries, la marque a commencé à distribuer des véhicules économiques avec une motorisation électrique, mais aussi hybride. À partir de 2012, les ventes de Tesla commencent à décoller, mais l’essor du marché chinois permet à BYD de reprendre la tête dès le premier trimestre 2016. 

À partir de 2018, avec l’ouverture des précommandes du Model 3 produit dans la gigafactory de Shanghai, les deux firmes sont désormais en concurrence directe. Au même moment, les ventes de modèles hybrides de BYD ont commencé à décliner, et Tesla a finalement pris l’avantage au troisième trimestre 2019. Une tendance qui pourrait encore s’accentuer avec la construction d’une quatrième gigafactory près de Berlin, et le lancement du Cybertruck qui enregistre déjà 146 000 commandes. Le développement du marché des véhicules électriques n’en est encore qu’à ses débuts, et l’arrivée des grands constructeurs généralistes va probablement bouleverser la donne dans les années à venir.

Tesla pourrait sortir sa Model Y en début d’année 2020

Aller au restaurant en Tesla Cybertruck, le quotidien d’Elon Musk

Source : Youtube – Kevin Rooke