Accueil » Actualité » Tesla : Un conducteur de Model 3 acquitté dans un litige routier grâce à la dashcam Tesla

Tesla : Un conducteur de Model 3 acquitté dans un litige routier grâce à la dashcam Tesla

Ce weekend, dans le Nebraska, un possesseur de Tesla Model 3 a été victime d’une agression routière. Le propriétaire de la Tesla a pu prouver sa bonne foi grâce aux caméras de la Tesla, et malgré les accusations de l’autre conducteur.

La résolution des litiges routiers est toujours compliquée quand aucun témoin ne peut corroborer l’une ou l’autre version. Certains conducteurs sont parfois de très mauvaise foi, et il est alors difficile de savoir qui dit la vérité. C’est ce qui est arrivé à ce propriétaire de Tesla Model 3, qui a été pris à partie sur la route par le conducteur d’un SUV. Celui-ci, mis en colère par la conduite du conducteur de la Tesla, a décidé de l’agresser, tentant de le faire sortir de la route, et a laissé la Tesla Model 3 dans un état proche de l’épave. Le conducteur du SUV a affirmé que le conducteur de la Tesla avait essayé de le faire sortir de la route, et non l’inverse. Heureusement, les caméras de la Tesla ont tout filmé et ont donné raison à son propriétaire dans cette affaire.

Crédits : YT/Drive Tesla Canada
Crédits : YT/Drive Tesla Canada

Tout a commencé alors que Ken Woodward, après avoir été bloqué chez lui pendant deux semaines à cause de la pandémie, devait enfin retourner au travail. Au volant de sa Tesla, il a d’abord pris la route en direction d’un centre de test pour le Covid-19. Il roulait normalement, aux alentours de la limitation de vitesse en vigueur, lorsqu’il a commencé à dépasser un véhicule en se déportant sur la voie de gauche, comme il se doit. C’est alors que Brian Frey, le conducteur du SUV roulant derrière la Tesla, est entré dans une rage folle. La Tesla s’est pourtant déportée à une distance raisonnable du SUV. La vidéo a été publiée sur YouTube par les médias locaux.

Le conducteur de la Tesla Model 3 a pu prouver son innocence face à la mauvaise foi de son agresseur

C’est alors que Frey, au volant de son SUV, a décidé d’accélérer soudainement. Il a d’abord heurté le pare-chocs arrière de la Tesla. Non content de cette première agression, Frey a ensuite décidé de dépasser la Tesla, puis de la serrer pour la pousser vers le fossé. Enfin, avant que cela se produise, Frey a fini de dépasser la Tesla, puis a freiné brutalement. La manœuvre a forcé Woodward à emboutir l’arrière du SUV. Une manœuvre probablement destinée à faire porter la responsabilité au conducteur de la Tesla. Malgré le caractère plutôt solide des Tesla, la Model 3 a été fortement endommagée lors de cet incident.

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle a dû faire face à deux versions de l’incident. Frey, en toute mauvaise foi, affirmait que c’était la Tesla qui avait tenté de le faire sortir de la route, et non l’inverse. Ce que Frey ignorait, c’est que la Tesla a tout filmé, et ce dans différents angles. Évidemment, les images prouvent sa malhonnêteté et l’incriminent sans équivoque. « Avoir à disposition la vidéo capturée par la Tesla a été vraiment bénéfique à notre enquête », a déclaré le capitaine Wayne Hudson, en charge du dossier. Une nouvelle preuve que les caméras embarquées des véhicules Tesla sont extrêmement utiles face aux imprévus sur la route.

Tesla : un chauffard prend à partie une Model 3 avant de créer un énorme accident

Source : Teslarati