Accueil » Actualité » Tesla : un nouveau radar à ondes millimétriques pour le mode Full Self Driving

Tesla : un nouveau radar à ondes millimétriques pour le mode Full Self Driving

Le constructeur a déposé une demande auprès de la Federal Communications Commission (FCC) pour équiper un nouveau type de radar sur ses véhicules.

Tesla utilise actuellement un capteur radar caché dans l’avant du véhicule en plus d’une série d’autres équipements pour son mode Autopilot et le futur Full Self Driving. Le constructeur a fait part de son souhait de remplacer ce capteur par un modèle plus performant.

Autopilot
Autopilot. Source : Tesla

C’est dans ce contexte que le site Electrek signale avoir trouvé une demande déposée auprès de la FCC concernant l’usage d’un nouveau radar à onde millimétrique sur la voie publique : « l’équipement testé était un radar routier à onde millimétrique fonctionnant dans la bande des 60 GHz (60-64 GHz) »

Tesla ayant fait jouer la clause de confidentialité, il nous est donc impossible d’avoir plus d’informations avant la fin de celle-ci en juillet 2021. Si le rapport complet vous intéresse, il est consultable en cliquant ici.

Tesla aime les radars et les caméras

Dans le but de se conduire automatiquement, la voiture a besoin d’une intelligence artificielle pour prendre des décisions. Mais pour cela, il lui faut « des yeux et des oreilles ». Nous pouvons aujourd’hui voir ce que la voiture voit directement. Pour cela, Tesla s’appuie sur une batterie de capteurs.

Capteurs Tesla
Capteurs Tesla. Source : Electrek

Vous trouverez sur une Tesla pas moins de 8 caméras, 12 capteurs ultrasoniques et un radar avant. Par contre, aucun capteur laser pour l’Autopilot. Même si leur prix a largement diminué ces dernières années, Elon Musk déteste cette technologie pour la conduite autonome. « Je pense que même c’était gratuit, je n’en mettrais pas dedans »

Il faut savoir que tous les véhicules de la marque sont équipés de cette série de capteur depuis 2016, ou du moins un équivalent puisque des mises à jour matérielles ont été faites depuis.

Les ondes millimétriques pour un radar embarqué

Une onde millimétrique est comme son nom l’indique une onde dont l’ordre de grandeur est le millimètre. En matière de fréquence, cela équivaut à la bande 30-300 GHz. Si ce nom vous est familier, c’est parce que la 5G qui fait tant parler d’elle utilise des fréquences supérieures à 24 GHz et entre donc dans cette catégorie.

En automobile, ce changement de technologie permettrait à Tesla de travailler sur un radar avant disposant d’une portée largement supérieure. Elon Musk souhaiterait doubler la distance de détection. L’usage de ces fréquences donne une image en ultra haute définition et en temps réel. Ces deux avantages laisseraient à l’intelligence artificielle la possibilité d’anticiper encore plus en amont ce qu’il se passe devant le véhicule.

Une évolution technologique qui permettrait à Tesla de faire un pas de plus vers une conduite 100 % autonome du véhicule.

Source : electrek