Accueil » Actualité » Tesla : voici comment la capacité d’une batterie se dégrade au fil de la distance parcourue

Tesla : voici comment la capacité d’une batterie se dégrade au fil de la distance parcourue

La batterie d’une Tesla est le consommable le plus cher de la voiture. Aujourd’hui, un nouveau rapport de la société d’Elon Musk révèle la quantité de capacité perdue après plusieurs centaines de milliers de kilomètres parcourus, sur les véhicules commercialisés aux États-Unis et en Europe.

Tesla
Tesla © Unsplash

Tesla a récemment publié un rapport qui détaille, entre autres, la façon dont les batteries qui équipent les véhicules de la société se dégradent au fil de la distance parcourue. Cette information se trouve à la page 67 de ce document, de 143 pages.

À lire aussi : La Tesla Model S parcourt 1210 km avec une nouvelle batterie qui double son autonomie

La durée de vie des batteries Tesla révélée dans un nouveau rapport officiel

Dans son rapport, Tesla a dévoilé un graphique qui démontre la rétention de la capacité de la batterie Tesla Model S et X en fonction de la distance parcourue. On y voit une baisse rapide de quelques pour cent du niveau de charge maximal au cours des premiers milliers de kilomètres, avant de s’installer dans une baisse progressive et presque linéaire. En revanche, les Model 3 et Model Y, moins chères, ne sont pas représentées sur le graphique.

À la barre des 320 000 km, le graphique révèle une perte de capacité de la batterie d’environ 10 %. La société note que les véhicules sont « mis au rebut » dans ces eaux-là aux États-Unis, corroborant les dires précédents de Tesla qui affirmaient que leurs batteries étaient conçues pour fonctionner « pendant toute la durée de vie du véhicule ». Une bonne nouvelle, surtout lorsque l’on sait à quel point les batteries Tesla coûtent une fortune.

Les chiffres sont en revanche moins optimistes pour l’Europe puisque Tesla indique que les voitures sont pensées pour tenir 240 000 km environ.

Le rapport n’apporte étrangement pas de données sur l’âge de la batterie, un facteur pourtant très impactant sur la durée de vie des cellules. Tesla précise seulement — dans les petites lignes sous le graphique — que l’âge est « un facteur majeur » et qu’une voiture qui roule plus fréquemment et plus longtemps sera plus susceptible de correspondre à leurs projections.

Précisons également que les batteries à base de fer, conçues avec des produits chimiques plus récents, auront besoin de plus de données avant de pouvoir être évaluées avec précision.

Rappelons que Telsa offre une « garantie limitée standard » pendant 4 ans ou 80 000 km, au premier terme échu ; et jusqu’à 8 ans ou 240 000 km, avec une rétention minimale de 70 % de la capacité de la batterie au cours de la période de garantie pour les Model S et X.