Accueil » Test » Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?

Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?

Réalisée en collaboration avec l’anglais Meridian, la SN8YG de LG est une barre de son 3.1.2 Wi-Fi, qui a l’avantage d’être compatible avec le Google Assistant et d’être évolutive en 5.1.2. Elle est également compatible Bluetooth et Chromecast. Le tout pour 600 €.

Image 2 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
7,5/10
On aime
  • Bonne qualité audio
  • Bonne restitution des dialogues
  • 3.1.2 évolutif en 5.1.2
  • Connectée au Google Assistant
  • Peu épaisse
  • Compatibilité Chromecast
  • Caisson de basses efficace
  • Compatibilité Bluetooth
  • HDMI eARC
On n’aime pas
  • Absence d'effets Surround
  • Incompatible AirPlay
  • Pas de micro sur la télécommande
Verdict :

Cette barre de son LG, connectée à au Google Assistant, offre un son de bonne qualité, avec un caisson de basses efficace, une bonne réserve de puissance et une voix centrale pour ne jamais perdre d’oreilles les dialogues des films et séries. Mais, les effets Atmos qu’elle délivre ne sont pas très convaincants, malgré deux haut-parleurs orientés vers le plafond. Et si on désire vraiment bénéficier d’effets latéraux, un kit de satellites sans fil peut être ajouté. Pour le reste, elle s’avère polyvalente et dispose d’une connectique complète.

plus

La SN8YG est une barre de son de la cuvée 2020 de LG. Elle délivre un son de type 3.1.2, c’est-à-dire un son stéréo, avec une voix centrale dédiée aux dialogues et deux haut-parleurs orientés vers le haut, pour obtenir des effets Dolby Atmos et DTS:X via un rebond des ondes audio au plafond. Sans oublier un gros caisson de basses sans-fil.

De plus, à tout moment, il est possible d’ajouter à l’ensemble deux enceintes latérales (LG SPK8 vendues 150 €), afin de former un système audio 5.1.2. La barre de son SN8YG est réalisée en collaboration avec Meridian, spécialiste anglais de l’audio.

Cette option est intéressante, car il faut reconnaître que le concept de la barre de son 3.1.2 est assez étrange. En effet, habituellement, les haut-parleurs dédiés aux effets Dolby Atmos / DTS:X sont censés compléter une bande-son surround de type 5.1 (avec enceintes latérales) ou 7.1 (avec enceintes latérales et arrières). Dans le cas présent, LG se dispense des canaux latéraux pour passer directement aux effets audio verticaux… Pourquoi pas ? Écoutons ce que ça donne.

Comparatif : quelles sont les meilleures barres de son pour votre TV ?

Image 3 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Prix et concurrence

La barre de son LG SN8YG est en vente à 599,99 €. Et comme le constructeur rembourse 80 € jusqu’au 22 juillet, la facture finale n’est que de 519,99 €.

Parmi les dernières barres de son LG, on trouve deux modèles plus perfectionnés : la SN10YG, un modèle de type 5.1.2, vendu 990 € chez Boulanger, et la SN11YG (7.1.4 avec deux enceintes arrières Atmos sans fil, en plus de la barre de son).

L’une des principales concurrentes de la LG SN8YG, la Samsung HW-Q70T (3.1.2, 330 Watt, eARC) est proposée à 699 € chez Darty. Elle n’est toutefois pas compatible avec Google Assistant, mais peut être pilotée vocalement par l’intermédiaire d’Alexa (il faut disposer d’un autre appareil compatible avec le système d’Amazon).

Un design sobre et une connectique complète

La LG SN8YG arbore un design sobre et a des dimensions raisonnables, avec en particulier une faible épaisseur (106 x 5,7 x 11,9 cm). Elle peut donc être placée devant la plupart des téléviseurs, sans crainte de masquer le bas de l’image ou de bloquer le signal de réception de la télécommande de la TV (si cette dernière est de type infrarouge). Elle intègre pas moins de neuf haut-parleurs, qui délivrent une puissance totale de 440 Watt.

Image 4 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Une hauteur contenue – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Elle est dotée de plusieurs touches de contrôle tactiles, dont une qui permet d’activer/désactiver les deux micros nécessaires au bon fonctionnement du Google Assistant (voir plus bas). On ne retrouve pas de touche sur la télécommande offrant la même fonction, ce qui est plutôt dommage. D’ailleurs, aucun micro n’est présent sur celle-ci.

Image 5 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Les deux micros et la touche Google Assistant – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La barre de son intègre également un petit panneau LCD bien lisible, qui affiche diverses informations, en les faisant défiler si nécessaire, comme le mode de connexion, le nom de l’appareil Bluetooth connecté, le nom du répertoire USB et du fichier en cours de lecture, etc. Sa luminosité baisse automatiquement après quelques secondes.

Image 6 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?

La connectique de la SN8YG est composée d’une entrée HDMI (compatible 4K, HDR10/Dolby Vision) et d’une sortie HDMI compatible eARC. Cette dernière est pratique pour récupérer le son 5.1 / 7.1 non compressé ou Dolby Atmos / DTS:X ,diffusé par les appareils branchés aux connecteurs HDMI du téléviseur. Toutefois, il faut pour que l’ensemble fonctionne, que ce dernier soit doté d’un connecteur HDMI compatible eARC (qui est alors relié à la barre de son). Il faut donc un téléviseur assez récent !

Dans le cas contraire, les signaux audio sont tout de même transmis à la barre de son, mais avec une qualité inférieure, comme s’ils passaient par une connexion ARC traditionnelle (5.1 compressé, sans le support Dolby Atmos/DTS:X).

Image 7 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Une connectique complète – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une entrée numérique optique et un port USB complètent le tout. Ce dernier permet de brancher une clé de stockage contenant des fichiers MP3, WAV, AAC, Flac et OGG (jusqu’à 192 KHz/24 bit).

Une télécommande sans fioriture, mais efficace

La télécommande fournie, de type infrarouge et donc assez directionnelle, s’avère très simple d’utilisation. Compacte, elle ne comporte aucune fioriture, comme un dispositif de rétroéclairage. Ses fonctions sont néanmoins complètes.

Ainsi, on peut aussi modifier le volume ou couper le son. De plus, elle intègre une touche qui réveille le Google Assistant et une autre par laquelle on sélectionne la source audio. Sans oublier l’incontournable touche « Nuit », qui met les basses en sourdine afin de ne pas gêner ses voisins (du dessous surtout !).

Image 8 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Une télécommande simple, mais complète – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La touche Sound Effet permet de choisir un des cinq modes audio pré définis. Ainsi, en plus du mode Standard, elle sert à activer les modes Musique, Cinema, Bass Blast et AI Sound Pro. Ce dernier étant censé offrir le meilleur son possible en fonction du contenu, grâce à « l’intelligence artificielle », les autres modes ne devraient pas exister ! Mais ne soyons pas trop sarcastiques. On note d’autre part que LG a oublié les joueurs…

A droite de la touche du Google Assistant, figure une touche qui permet d’ajuster les niveaux des différents canaux audio : subwoofer, voix centrale, basses, aigus, volume général (et celui des enceintes arrières si elles sont présentes, ce qui n’était pas le cas dans le cadre de notre test).

Enfin, cinq touches sont dédiées au pilotage des fichiers audio (quand lecture est effectuée depuis une clé USB) et aux déplacements dans l’arborescence des dossiers .

Trois moyens de diffusion sans fil

L’un des principaux avantages de la SN8YG réside dans sa compatibilité Wi-Fi, ce qui lui permet de se connecter à la box Internet afin de s’interfacer avec l’assistant de Google.

Pour cela, il faut commencer par installer Google Home et intégrer la barre de son dans l’environnement connecté de Google, où sont également configurés les services audio/vidéo auxquels vous êtes abonnés (Spotify, Netflix, etc.).

Image 9 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?

Ensuite, il suffit de s’adresser à l’enceinte (« OK google… »), lorsque celle-ci est en mode Wi-Fi, pour poser une question générale au Google Assistant (à laquelle il répond aussitôt), comme « quelle est la capitale du Pérou » (réponse : Lima), ou pour lui demander de lancer la musique d’un artiste, comme « lance Unexpect » ou « joue Carmina Burana« . L’assistant de Google va alors chercher la piste sur le service audio que vous avez renseigné et lance sa lecture.

On peut également, dans n’importe quel mode (Bluetooth, ARC, USB), appuyer sur la touche Google Assistant de la télécommande ou de la barre de son, puis poser sa question directement (sans dire « OK Google »).

De cette façon, on peut également piloter les autres appareils compatibles Google Assistant que vous avez installés.

Lors de nos tests, la barre de son a bien reconnu la commande « OK Google », même avec de la musique en cours, avec un volume moyen et à une distance d’environ deux mètres.

Image 10 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
La LG SN8YG est compatible Chromecast

Il est aussi possible d’écouter la musique lue sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable en établissant une connexion directe Bluetooth (la SN8YG n’est toutefois pas compatible NFC pour simplifier l’opération). Enfin, la barre de son étant compatible avec la technologie Chromecast, on peut facilement rediriger le son de son smartphone ou de sa tablette lorsqu’on utilise une application compatible, comme Youtube. Il suffit de cliquer sur l’icône qui permet de « caster » et de sélectionner la barre de son.

Image 11 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
Application LG Wi-Fi Speaker

Tous les réglages de la barre de son peuvent être modifiés par l’intermédiaire de l’application LG Wi-Fi Speaker, qui remplace avantageusement la télécommande pour choisir le mode audio, le niveau des canaux, etc. Elle offre également la possibilité d’ajuster la synchronisation entre l’image et le son. Mais pas d’égaliseur au programme, ce qui aurait pu être un plus pour peaufiner le rendu audio précisément…

Une excellente qualité audio

La SN8YG dispose de trois modes (Standard, Music et AI Sound Pro), qui diffusent le son avec les trois haut-parleurs frontaux et le caisson de basses.

Ils sont complétés par les modes Blass Blast et Cinema, qui exploitent également les deux haut-parleurs orientés vers le haut, afin de donner une grande amplitude au son.

Image 12 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Un des deux haut-parleurs orientés vers le plafond – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et force est de constater que cela peut apporter un volume supplémentaire, que certains utilisateurs peuvent apprécier lorsqu’il s’agit d’écouter de la musique ! En tout cas, chacun peut trouver le mode qui lui convient le plus, tout en ajustant la puissance des basses (de la barre et du caisson) et en renforçant ci besoin les aigus, via les réglages de la télécommande.

Aucun de ces choix n’est possible lorsqu’un signal Dolby Atmos ou DTS:X est détecté, puisque tous les haut-parleurs sont automatiquement mis à contribution.

Image 13 : Test LG SN8YG : ça vaut quoi une barre de son Dolby Atmos sans surround ?
LG SN8YG – Un caisson de basses sans fil et volumineux – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Au final, pour le cinéma et les séries, la barre de son LG SN8YG offre un son de bonne qualité, avec des basses omniprésentes (qu’il est d’ailleurs préférables de ne pas trop pousser, sauf si vous aimez vraiment ressentir certaines ambiances sonores qui exploitent abondamment les graves) et des dialogues toujours parfaitement audibles.

Mais les effets Atmos ne sont pas spectaculaires et la diffusion du son reste quand même majoritairement dirigée vers l’avant. Quant à l’ambiance sonore des films / séries, elle aurait sans aucun doute été nettement plus réaliste avec des haut-parleurs spécifiquement dédiés à la restitution des effets surround.

La barre offre également une bonne musicalité lorsqu’il s’agit d’écouter vos artistes préférés, surtout avec des fichiers de haute qualité, FLAC par exemple.