Accueil » Actualité » The Mandalorian : comment est conçu le deep fake de Luke Skywalker ?

The Mandalorian : comment est conçu le deep fake de Luke Skywalker ?

Mark Hamill est revenu pour le deep fake de The Mandalorian, apparaissant plus jeune. Les coulisses ont été dévoilées par le making-of de la série Star Wars !

the mandalorian luke skywalker mark hamill star wars disney+ saison 3 saison 2 deep fake série
Une technologie de deep fake impressionnante – Crédit : Lucasfilm

Propriétaire de Lucasfilm, Disney développe l’univers Star Wars depuis ce rachat historique. Un nouvelle trilogie a été lancée avec le retour de Palpatine tandis que la suivante est retardée à cause du coronavirus. Le géant du divertissement produit également des séries pour Disney+. Alors que The Bad Batch est un programme d’animation, The Mandalorian se présente sous la forme d’un live-action. En seulement deux saisons, les spectateurs ont été charmés, notamment par Baby Yoda. Et dans l’ultime épisode, ces derniers ont découvert un jeune Luke Skywalker, la série faisant office de préquel. Mark Hamill lui-même a interprété le personnage, rajeunit grâce au deep fake. Une technologie dévoilée dans le making-off de la seconde saison.

Une technologie développée par Landis Fields

the mandalorian luke skywalker mark hamill star wars disney+ saison 3 saison 2 deep fake série
Mark Hamill est revenu pour l’occasion – Crédit : Lucasfilm

Mark Hamill a repris le costume de Luke Skywalker dans The Mandalorian. Mais étant désormais plus âgé, l’acteur est passé par la case « effets spéciaux numériques », prenant un coup de jeune avec le deep fake. Il s’agit d’un des plus grands moments de la série, le Jedi amenant Baby Yoda avec lui pour l’entraîner. Lucasfilm aurait pu faire appel à un autre acteur, mais c’est bien Mark Hamill qui a joué cette scène dévoilée dans le making-off de The Mandalorian.

Ce documentaire spécial dévoile le processus de recréation numérique du personnage. On voit Mark Hamill, debout et sans manteau, ainsi que les différents stades de développement. Disney a utilisé beaucoup d’images et séquences de l’acteur dans la trilogie originale. Mais aussi des interviews de l’époque ! Landis Fields, société chargée du deep fake, a passé des journées entières à pousser le rendu encore plus loin. 

Le visage de Mark Hamill, jeune et actuel, a ensuite été apposé sur celui de Lloyd-Jones pendant le tournage. Le deep fake s’est également concentré sur les détails comme les expressions faciales. Sans oublier le meilleur éclairage possible pour que l’intelligence artificielle puisse bien fonctionner. Finalement, la performance de Mark Hamill et les images de sa jeunesse ont été adaptés à Lloyd-Jones.

Mark Hamill a donc tourné deux fois. Une fois sur le plateau puis une seconde fois dans un dispositif d’éclairage appelé The Egg. Cela a permis à Landis Fields de capturer des textures ultra haute résolution de son visage.

Si le résultat n’est pas optimal dans la série, il s’agit d’une nouvelle étape dans le développement de cette technologie. Et que Mark Hamill ait été appelé est une belle idée pour les fans. La société aurait pu se contenter d’images d’archives mais souhaitait bien la présence de l’acteur pour peaufiner le rendu.

Source : ScreenRant