Accueil » Actualité » TikTok renforce son contrôle parental pour protéger les plus jeunes

TikTok renforce son contrôle parental pour protéger les plus jeunes

Avec la popularité du réseau social de partage de vidéos en plein essor, de plus en plus d’utilisateurs jeunes sont confrontés à du contenu qui n’est pas de leur âge. TikTok prend donc de nouvelles mesures pour renforcer son contrôle parental.

Image 1 : TikTok renforce son contrôle parental pour protéger les plus jeunes
Crédit : TikTok

L’application TikTok est de plus en plus populaire dans le monde, et encore plus avec le confinement. Outre les vidéos musicales et les vidéos humoristiques, il y a également tout un tas de défis idiots et dangereux tel que le SkullBreaker challenge. Le souci, c’est qu’il y a beaucoup d’utilisateurs jeunes, souvent même trop jeunes. Non seulement ils pourraient visionner des contenus dangereux, inappropriés ou traumatisants, mais ils pourraient aussi avoir des interactions avec des adultes ou des personnes malintentionnées. Même si TikTok ciblait initialement les adolescents, le réseau s’est tellement popularisé qu’on peut y retrouver de tout et n’importe quoi. C’est pourquoi un contrôle parental est plus que nécessaire pour ce genre d’application.

Différentes mesures pour assurer la sécurité des plus jeunes sur le réseau social

Il y a quelques semaines, le réseau social chinois a introduit le mode « Connexion Famille » pour permettre aux plus jeunes d’être davantage protégés. Les parents peuvent notamment lier un compte adolescent à leur propre compte afin de mieux contrôler ce qui se passe sur le TikTok de leurs enfants. Par exemple, un temps d’écran maximum peut être défini afin que l’application se bloque automatiquement.

La messagerie peut également être complètement désactivée ou simplement restreinte pour surveiller qui envoie des messages. Enfin, une fois le mode « Connexion Famille » activé, les adolescents n’ont plus accès à des vidéos jugées inappropriées ou non adaptées à un public jeune. TikTok n’a pas précisé comment le contenu est évalué, mais il se base probablement sur les signalements des utilisateurs.

Les moins de 16 ans n’ont plus accès aux messages privés

Le réseau social vient de renforcer ce contrôle parental, et plus particulièrement au niveau de la messagerie directe. Comme on peut le lire sur son blog, « dans le cadre de notre engagement à améliorer la sécurité sur TikTok, nous introduisons de nouvelles règles relatives à la fonction de Messagerie Directe. Ainsi, seuls les utilisateurs âgés de 16 ans et plus pourront envoyer et recevoir des messages directs ». Donc, si l’utilisateur a moins de 16 ans (13 ans est l’âge minimum pour utiliser l’application), la messagerie directe est automatiquement désactivée. Ainsi, les plus jeunes sont protégés de toute tentative de cyberharcèlement, ou pire.

En fin de compte, malgré la bonne volonté de TikTok pour protéger sa jeune communauté en introduisant de nouvelles fonctionnalités, la responsabilité revient toujours aux adultes qui doivent superviser l’activité des enfants sur l’application.

YouTube veut concurrencer TikTok avec une nouvelle application « Shorts »

Sources : TechRadar, TikTok