Accueil » Actualité » Twitter choisit le cabinet d’avocats derrière la « pilule empoisonnée » pour poursuivre Elon Musk en justice

Twitter choisit le cabinet d’avocats derrière la « pilule empoisonnée » pour poursuivre Elon Musk en justice

Twitter aurait choisi le cabinet d’avocats Wachtell, Lipton, Rosen & Katz qui est notamment à l’origine de la « pilule empoisonnée » pour poursuivre Elon Musk en justice. Ce dernier aurait aussi déjà choisi ses avocats.

Alors qu’Elon Musk a renoncé à racheter Twitter pour 44 milliards de dollars en accusant le réseau social d’avoir menti sur les chiffres, une longue bataille juridique se profile à l’horizon. Twitter a décidé de poursuivre l’excentrique milliardaire américain en justice pour rupture de contrat d’acquisition. La société aurait même déjà choisi les avocats qui la représenteront au tribunal. Selon un nouveau rapport de Bloomberg, Twitter aurait fait appel à Wachtell, Lipton, Rosen & Katz, un célèbre cabinet d’avocats qui a notamment inventé la « pilule empoisonnée ».

Logo Twitter
Logo Twitter – Crédit : Alexander Shatov / Unsplash

Dans le jargon financier, la pilule empoisonnée est une stratégie dissuasive qui vise à protéger une entreprise contre une prise de contrôle externe et/ou hostile. Twitter aurait d’ailleurs déjà adopté cette stratégie de pilule empoisonnée lorsqu’Elon Musk avait annoncé sa volonté de racheter le réseau social. En effet, Twitter était d’abord fermement opposé à la proposition de rachat avant de changer d’avis.

La bataille judiciaire entre Twitter et Elon Musk s’annonce rude avec des avocats aussi compétents

D’après le rapport de Bloomberg, Twitter aurait prévu de porter plainte contre Elon Musk cette semaine à la Court of Chancery du Delaware, célèbre tribunal d’affaires américain. Bret Taylor qui est le président du conseil d’administration de Twitter a d’ailleurs tweeté ce week-end que : « le conseil d’administration de Twitter s’engage à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus avec Mr. Musk et prévoit d’intenter une action en justice pour faire respecter l’accord de fusion ».

Twitter aurait engagé deux avocats du cabinet Wachtell, Lipton, Rosen & Katz. Le premier est William Savitt qui a déjà représenté des sociétés comme Anthem et Sotheby’s devant le tribunal du Delaware. Le deuxième avocat est Leo Strine qui a plus de 20 ans d’expérience à la Court of Chancery du Delaware. Avant de rejoindre le cabinet Wachtell, Lipton, Rosen & Katz en 2020, Leo Strine était juge en chef de la Court of Chancery.

De son côté, Elon Musk aurait fait appel au cabinet d’avocats mondial Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan. Celui-ci a notamment géré la défense de Samsung contre Apple qui accusait les smartphones Galaxy de copier l’iPhone. En effet, Apple a toujours accusé Samsung d’avoir copié l’iPhone en « mettant un plus grand écran autour ». Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan a aussi défendu Elon Musk à plusieurs reprises suite aux répercussions de ses pires tweets. Il y a notamment eu l’insulte du spéléologue britannique traité de « pedo guy » en 2018 ou encore le tweet pour retirer Tesla de la Bourse aussi en 2018.

Source : The Verge