Accueil » Actualité » Twitter : Elon Musk évoque la possibilité de faire faillite

Twitter : Elon Musk évoque la possibilité de faire faillite

Twitter pourrait faire faillite. Elon Musk n’écarte pas cette possibilité et l’a même annoncé aux salariés lors d’une réunion organisée à la dernière minute. Après des démissions en masse, un avertissement des autorités et la fuite des annonceurs, Twitter est dans une mauvaise passe.

Depuis l’arrivée tumultueuse d’Elon Musk à la tête de Twitter, l’oiseau bleu prend l’eau. Les fuites arrivent de toute part. Entre les démissions en série des cadres, l’avertissement des autorités américaines et les annonceurs qui ont quitté le navire, Twitter est loin d’être au meilleur de sa forme. Elon Musk qui a essayé de rassurer les annonceurs envisage lui-même une faillite. Il l’a déclaré aux employés lors d’une réunion organisée à la dernière minute.

Logo Twitter et Elon Musk
Logo Twitter et Elon Musk © Twitter / TED / Tom’s Guide FR

C’est donc le chaos à la fois sur Twitter avec la certification payante utilisée par une vague de faux comptes et dans les bureaux de la société. Comme Zoe Schiffer de Platformer l’a rapporté, Elon Musk a convoqué une réunion hier avec une heure de préavis. Il avait lui-même 15 minutes de retard. C’était sa première réunion avec les employés depuis le rachat de Twitter. Il a évoqué une potentielle faillite de Twitter.

À lire aussi > Elon Musk invite à se plaindre sur son Twitter et reçoit 83 000 réponses

Une faillite de Twitter envisageable face à la situation économique « désastreuse », selon Elon Musk

La réunion a été organisée par Elon Musk pour faire le point sur la situation plutôt délicate de Twitter. Il a réitéré que le télétravail n’est plus autorisé. Le milliardaire américain a toujours été contre le travail à distance qui n’est « plus acceptable » chez Tesla depuis déjà quelques mois. « Si vous pouvez vous rendre physiquement au bureau et que vous ne vous présentez pas, votre démission est acceptée », a-t-il déclaré aux employés. Ce n’était cependant pas le sujet principal de la réunion.

Les employés ne s’y attendaient pas du tout, mais Elon Musk a évoqué la possibilité d’une faillite. Selon lui, « la situation économique à venir est désastreuse ». Twitter cumule maintenant plus de 10 milliards de dollars de dettes. La société risque d’avoir du mal à les rembourser avec des taux d’intérêts élevés et la fuite des annonceurs. On rappelle que le contenu publicitaire est le revenu principal de Twitter. Par conséquent, une faillite permettrait à Elon Musk de réduire l’endettement de la plateforme. En contrepartie, il perdrait une part importante dans l’entreprise, mais il en aurait toujours le contrôle.

Elon Musk demande aux employés de Twitter d’être « hardcore »

De plus, un employé lui a demandé comment il compte gérer l’attrition au sein de l’entreprise. « Je ne sais pas comment répondre à cela, mais je peux vous dire qu’il s’agit d’être hardcore. Un petit nombre de personnes exceptionnelles très motivées peuvent faire mieux qu’un groupe plus petit de personnes très performantes avec des motivations modérées. Si vous ne pouvez pas être performant, alors Twitter n’est pas pour vous », a répondu le PDG de Tesla.

Twitter cumule effectivement les démissions de cadres. Deux des plus récentes et importantes sont celles de Yoel Roth qui était le responsable de la modération et de la sécurité et de Robin Wheeler qui était la responsable des solutions clients.

Source : Business Insider